Côte d’ivoire: Affi assure que « les contacts sont maintenus » avec Gbagbo

Emma ASSEMIEN

Le président du Front populaire Ivoirien (FPI, opposition), Pascal Affi N’Guessan a assuré samedi à Adzopé (Sud) que « les contacts sont maintenus » avec l’ex-président ivoirien et fondateur du parti, Laurent Gbagbo, à l’occasion de la célébration de la fête de la liberté.

« Même si la rencontre de mars n’a pas eu lieu soyez confiant l’unité est en marche, les contacts sont toujours maintenus et nécessairement nous nous retrouverons, nous conclurons l’unité, et nécessairement nous irons ensemble aux élections de 2020 pour triompher ensemble pour la Côte d’Ivoire », a assuré M. Affi.

Deux clans ont vu le jour au sein du FPI à la faveur d’une crise interne survenue après la crise postélectorale de 2011.

Le 21 mars, une rencontre entre les deux protagonistes, Pascal Affi N’Guessan et Laurent Gbagbo à Bruxelles avait été avortée et pour cause, un préalable qu’avait exigé l’ancien président ivoirien.

Gbagbo, avait demandé à M. Affi « de reconnaître les congrès de Mama et de Moosou » qui le désignait comme président du FPI.

« Nous devons nous féliciter parce que hier on nous disait qu’on était exclu, qu’on n’existait pas, qu’on n’avait pas besoin de nous. Maintenant, on nous appelle et nous nous retrouvons à quelques centaines de mètres de Laurent Gbagbo », a estimé M. Affi.

Pour lui, « c’est une forte avancée, ça veut dire que nous progressons vers l’unité, que nous progressons vers nos objectifs ».

« Je suis toujours en contact avec Laurent Gbagbo et disponible pour l’unité du FPI » et « L’unité (du parti) se fera dans la vérité et dans la modernité (sans) les attitudes rétrograde « , a dit M. Affi.

Parlant des démissionnaires du FPI, le président du parti a indiqué que la main leur était toujours tendue.

« Ceux qui se sont écartés de la direction du parti, aujourd’hui, ils sont dans l’impasse. S’ils se sont fourvoyés, ils doivent savoir que la porte est toujours ouverte, que nos mains sont toujours tendues et que nous les attendons les bras ouverts pour ensemble poursuivre la route pour la reconquête du pouvoir en 2020 et pour la renaissance de la Côte d’Ivoire », a-t-il conclu.

Emma ASSEMIEN

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire