Sodeci Côte-d’Ivoire: Le geste d’Amadou Bakayoko pour ses travailleurs « Sa mise en garde contre le gaspillage de l’eau et la fraude »

La réaction des syndicats

Pour sa première sortie publique, le nouveau directeur général de la Sodeci, Amadou Bakayoko par ailleurs directeur des opérations du groupe Eranove (qui contrôle la Cie/Sodeci) a mis un peu de joie dans les cœurs des agents. C’était à l’occasion de la célébration du 1er mai au siège de l’entreprise à Treichville.

Le Dg qui dit avoir pris beaucoup de contacts depuis son arrivée en parcourant directions et agences à travers le pays s’est réjoui devant les syndicats et personnel rassemblé de la cohésion et de la qualité des travailleurs en service. Dans son allocution, il a exposé sa vision managériale qui s’assimilera selon ses propres termes au pas de tortue. Des pas lents mais surs. « J’entends vos besoins et vos attentes. Mais en même temps je dois être responsable pour conserver demain et après-demain. Nous devons prendre le juste milieu. J’ai reçu vos doléances et nous devons les regarder. Je préfère être dans une logique de faire des petits pas de tortue mais des pas surs », a-t-il rassuré.

Face aux doléances, Amadou Bakayoko ne s’est pas dérobé. Dans un langage direct empreint de réalisme, il a annoncé aux agents l’augmentation de la prime de logement de 10 mille FCFA dont 5 000 FCFA à la fin du mois de juillet 2019 et 5000 FCFA à consentir en janvier 2020. Il prévoit un cadre de concertation pour répondre aux autres doléances consacrées pour l’essentiel au social.
Amadou Bakayoko a fait savoir que l’amélioration des conditions des travailleurs vont aller de pair avec l’amélioration des résultats de l’entreprise. C’est pourquoi il a engagé les travailleurs dans la lutte contre le gaspillage de l’eau et la fraude qui font perdre beaucoup d’argent à la société. « Il y a trop d’eau gaspillée à travers les fuites », a-t-il fait remarquer déplorant en même temps les vieilles canalisations qui nécessiteront, selon lui, d’importants investissements pour contrer la fraude et le gaspillage.

Les syndicats ont accueilli avec ferveur le message du directeur général. C’est le cas du Syndicat national des travailleurs du secteur de l’eau (Synatrase) de Librono Arsène. Celui-ci a eu des mots qui dépeignent l’état de grâce dont bénéficie pour l’instant le nouveau dirigeant de la seule société de distribution d’eau en Côte d’Ivoire. « On a eu un nouveau directeur général en la personne d’Amadou Bakayoko dont le premier discours à l’occasion du premier mai nous redonne espoir. Pour une première rencontre où il prend l’initiative de relever les primes de logement je pense que c’est une très bonne chose. Une augmentation de la prime de logement de 10 mille francs, ce n’est pas ce qui était attendu mais ce qu’il faut comprendre c’est que la Sodeci était au-delà du seuil de 25 mille francs, prescrit par les dispositions légales en vigueur en matière de prime de logement. Pour nous, ce n’est pas une revendication, c’est une négociation, une manière d’amener les dirigeants à comprendre les souffrances des travailleurs de Sodeci. Donc un apport de 10 mille francs, pour le syndicaliste, c’est un gain, une victoire », a commenté M. Librono qui précise que son syndicat est prêt à accompagner la direction générale dans sa politique sans toutefois mettre en berne les difficultés et souffrances des travailleurs.
SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire