« Arrêt de travail » de 5 jours des enseignants de l’université de Korhogo dans le nord de la Côte-d’Ivoire

Jean-Marc BOUAZO

La Coordination nationale des enseignants-chercheurs et chercheurs de Côte d’Ivoire (CNEC), section de Korhogo a annoncé « un arrêt de travail » de cinq jours, allant du 27 au 31 mai, pour réclamer entre autres, le « paiement de primes de recherches et des arriérés de salaire », dans une note dont ALERTE INFO a reçu copie dimanche.

Les enseignants ont déposé auprès de la présidence de l’université de Korhogo, un « préavis d’arrêt de travail de protestation pour exiger le paiement des différents arriérés de 2017-2018 et qui prend effet les 27, 28, 29,30 et 31 Mai », indique la note, signée de Frédéric Mobio, son secrétaire général.

Début septembre 2018, la CNEC, section de Korhogo avait entamé une grève « illimitée » et l’avait suspendue fin octobre, pour entamer des négociations avec les responsabilités de l’université.

Le CNEC a dénoncé « le dilatoire et le mépris du président de » l’université et constaté qu’ »aucune question financière dues aux enseignants » n’a trouvé « d’issue favorable ».

Les enseignants ont demandé au président de restituer le montant de 250.000 FCFA prélevé « injustement sur les primes de recherches » des 58 professeurs de l’université recrutés au titre de l’année 2018.

La CNEC a souhaité que le salaire des dix enseignants, dont celui de M. Mobio, soit « rétabli ».

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire