Économie : La téléprospection, un secteur en développement en Afrique

Faire ses prospections sans se déplacer, sans “affronter“ le chaud soleil de l’Afrique, prendre des rendez-vous sans suivre de longue procédures, faire des économies de carburant et de temps, ou encore avoir des clients juste avec un appel téléphonique émis depuis son bureau, ce sont les avantages parmi d’autres qu’offre la Téléprospection.

La définition de call center ou centre d’appels est un ensemble de moyens, humains, immobiliers, mobiliers et techniques, qui permet de prendre en charge la relation à distance entre une marque et son marché. Les employés peuvent y réaliser des appels (pour la vente d’un produit ou service, la réalisation d’enquête…) ou les recevoir (pour répondre aux questions des clients, prendre des commandes, enregistrer des plaintes…).

Après s’être véritablement installé en occident, le secteur de Téléprospection par ses méthodes révolutionnaires, commence de plus en plus à se développer en Afrique et à prendre une place considérable dans les habitudes des vendeurs et commerciaux africains.

Avec une douzaine de centres d’appels, le Sénégal est en passe de devenir une plaque tournante de l’industrie sur le marché francophone. Offrant plus de 1.245 postes de travail pour près de 2.200 employés, les Sénégalais avec leur accent particulier s’exportent même sur le marché Européen, plus précisément français.

Devant le Sénégal, se place le Maroc qui est considéré comme l’eldorado des centres d’appels en Afrique. Avec 70.000 contre 5.500 travailleurs dans les calls center en 2004, le Maroc est depuis le début des années 2000 le pays qui compte le plus de centre d’appels en Afrique. Sa proximité avec l’Europe n’y est pas pour rien. En effet, la plupart des centres d’appels implantés au Maroc sont souvent les filiales de call-center français ou ont des actionnaires français.

Plusieurs autres centre d’appels ouvrent aussi leurs portes dans les pays africains, tels que la Tunisie, la Côte d’Ivoire l’Algérie et l’Ile Maurice.

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire