Le parlement de la CEDEAO rejette le remplacement de deux députés à la demande de Soumahoro en Côte-d’Ivoire

Hamsatou ANABO

Le parlement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a rejeté le remplacement de deux députés ivoiriens à la demande du président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire Amadou Soumahoro, dans une note.

« C’est avec regret que je vous informe que le parlement ne peut procéder au remplacement des honorables Sale Poli et Toure Yah et recevoir en conséquence la prestation de serment des deux nouveaux députés », indique le communiqué.

Fin avril, M. Soumahoro avait saisi le parlement de la CEDEAO pour notifier la recomposition du groupe national de Côte d’Ivoire.

Selon le président du parlement de la CEDEAO Moustapha Cissé Lo, « le 8 mars les honorables Sale Poli et Yah Touré ont été remplacés sans explications ».

M. Cissé Lo a rappelé que « le député est élu pour une période de quatre ans, le mandat court à compter de la date d’installation du parlement par le président de conférence. Leur mandat prend fin le dernier jour de la législature ».

« Le député qui a prêté serment au parlement de la CEDEAO en demeure membre et ne peut être ni remplacé, ni démis, tant qu’il siège dans son parlement national », précise la note.

Sale poli, député de Méagui (Sud-Ouest ivoirien) et Yah Touré député de Gbapleu (Ouest ivoirien) sont issus du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié du pouvoir).

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire