Réforme de la CEI en Côte-d’Ivoire: Lider de Mamadou Koulibaly dénonce un autre mauvais coup du gouvernement

Liberté et démocratie pour la République (Lider), le parti fondé par Mamadou Koulibaly et dirigé par Monique Gbékia n’est pas content du ministre de l’Intérieur alors que pointe un nouveau rendez-vous entre gouvernement et partis politiques dans le cadre de la réforme annoncée de la Commission électorale indépendante (CEI).

En effet dans un courrier adressé au parti du candidat déclaré à la présidentielle 2020, le 10 mai 2019, le ministre de l’Intérieur invitait Lider à se joindre aux partis Udr de Tia Koné, Paci et Udcy de Mel eg Théodore en vue de désigner un seul représentant commun dans le comité restreint dont avaient convenu les parties prenantes aux discussions le 4 avril 2019.

Inadmissible ! rétorque Lider par la voix de sa présidente Monique Gbékia qui nous a joint au téléphone pour réfuter ce qui est assimilé à une nouvelle manigance du pouvoir. Elle s’interroge sur les critères d’un tel choix, récusant au passage la présence du Paci dans le groupe constitué unilatéralement étant donné que ce parti est membre du Rhdp. Autre argument, Mme Gbékia relève que son parti, Lider a un candidat déclaré à la présidentielle, il a présenté son projet de réforme de la Cei, il a l’expérience des négociations. Raisons de plus pour qu’il soit représenté exclusivement et non associé à un groupe dont il ne connait ni les contours, ni les motivations qui ont présidé à sa constitution.

Dans sa réponse envoyée au ministre de l’Intérieur, Lider a désigné son délégué général Kouakou Atta pour être son représentant, faisant fi de l’injonction du gouvernement.

Rappelons que déjà, à l’entame des discussions à la primature en avril 2019, les représentants de Lider avaient été renvoyés à la porte alors qu’ils étaient munis d’une invitation. C’est après moult protestations et ses démarches envers des chancelleries que le gouvernement tente de l’intégrer dans le processus. Mais de la manière qui ne convient pas à la formation du professeur d’économie.

Nous avons tenté de rentrer en contact avec le responsable du service communication du ministère de l’Intérieur, M. Kébé, pour en savoir davantage. En vain.

SD à Abidjan

sdebailly@yahoo.fr

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire