Un affrontement entre populations à Béoumi en Côte-d’Ivoire fait un mort et de nombreux blessés

Un violent affrontement a eu lieu ce mercredi entre autochtones et allogènes à Béoumi, ville située dans le centre de la Côte-d’Ivoire.

Selon un témoin, cette barbarie a fait un mort, de nombreux blessés graves internés à l’hôpital de la ville et d’autres blessés légers.

L’incident, explique notre source, est parti d’un accident provoqué par un jeune chauffeur de minicar appelé « Massa ». « L’affrontement est parti d’un acte volontaire d’un apprenti de « Massa ». En effet, un chauffeur de « Massa » est revenu de voyage avec son apprenti. Arrivé au niveau de la pharmacie, ce dernier a remis la clé du véhicule à son apprenti pour aller le stationner à la gare. A son arrivée, l’apprenti constate que des moto-taxis obstruent le passage. Alors il demande à ces derniers de libérer la voie. Vu que ceux-ci ne s’exécutaient pas, il a foncé sur eux et fait un blessé grave qui a été conduit à l’hôpital », ajoute notre interlocuteur.

Poursuivant, il a fait savoir que suite à cet incident, les jeunes conducteurs de moto-taxis ont mis le feu au véhicule. A l’en croire, plusieurs buvettes (maquis) dont celle appartenant au maire de la ville en ont également fait les frais. « Le maire et le préfet ont rencontré les protagonistes pour mettre fin à cet incident ».

Sur des images postées sur les réseaux sociaux et aussi relayées par des témoins sur place, l’on a pu apercevoir des personnes dont des enfants brûlées et des bâtiments en feu.

Jean Bavane Kouika
Fratmat

Author: La Rédaction