Côte-d’Ivoire: FrieslandCampina, fabricant de « Bonnet Rouge », installera son siège africain à Abidjan

Abidjan, le 16 mai 2019 – Procédant à la pose de la première pierre du siège Afrique de l’entreprise de produits laitiers « FrieslandCampina » (fabricant du lait « Bonnet Rouge ») le 16 mai 2019 à Abidjan, le Premier Ministre ivoirien, Amadou GON Coulibaly, a indiqué que le choix de la Côte d’Ivoire dénote de l’attractivité de la destination ivoirienne et de la confiance que les responsables du Groupe ont en la Côte d’Ivoire.

« L’implantation du siège Afrique en Côte d’Ivoire est le signe de la confiance que le Groupe place en notre pays et surtout sa volonté de jouer un rôle majeur dans l’industrialisation de la Côte d’Ivoire, afin de contribuer à la création de richesses et d’emplois », a dit le Premier Ministre.

Pour Amadou Gon Coulibaly, les réformes pour un climat économique et une gouvernance propice aux affaires ont fait de la Côte d’Ivoire une destination de choix pour des investissements en Afrique.

Le Chef du gouvernement a rassuré les responsables du Groupe du soutien du gouvernement. Il les a encouragés à continuer à mettre l’accent sur la qualité et la compétitivité de leurs activités.

Le futur bureau d’Abidjan de FrieslandCampina couvrira 42 pays africains.

Primature

Histoire (wikipédia)

À partir de 1989, la compagnie se développe à l’international avec une politique d’acquisition de sociétés européennes dans sa branche d’activité (En 1991 Campina reprend Comelco en Belgique) et s’implante dans divers pays européens (Allemagne, Russie).

Campina et Friesland Foods, les deux plus grandes coopératives laitières des Pays-Bas, annoncent leur intention de fusionner le 19 décembre 2007. En avril 2008, les deux sociétés conviennent d’un accord de fusion, qui sera approuvé par la Commission européenne le 17 décembre 20081. Après la fusion, FrieslandCampina devient la plus importante coopérative laitière au monde et le numéro 3 comme transformateur de produits laitiers2. Ce nouveau géant des produits laitiers a alors environ 22.000 salariés, 17.000 agriculteurs membres, un chiffre d’affaires de € 8,3 milliards et produit 8,7 millions de tonnes de lait transformé (2008). En 2011, la société se positionne à la cinquième place mondiale des compagnies laitières en termes de chiffre d’affaires (derrière Nestle, Danone, Lactalis et Fonterra).

En décembre 2004, Friesland Foods a reçu la désignation «royale» (Koninklijk) à l’occasion de son 125e anniversaire. Le prédicat est repris après la fusion ; le nom officiel de la société est donc Koninklijke FrieslandCampina N.V..

Author: La Rédaction