La Carte d’identité en Côte-d’Ivoire « doit être attribuée de droit et sans aucun frais », selon Lobognon

Jean-Marc BOUAZO

Le vice-président du Mouvement pour la promotion des valeurs nouvelles en Côte d’Ivoire (MVCI) a souhaité vendredi soir que la carte nationale d’identité soit « attribuée de droit et sans aucun frais » aux Ivoiriens, sur sa page Facebook.

« Pour le MVCI, la nouvelle carte nationale d’identité en Côte d’Ivoire doit être attribuée de droit, et sans aucun frais », a indiqué M. Lobognon.

Début mai, au sortir d’un Conseil des ministres, le gouvernement avait fixé à 5.000 FCFA, le coût d’acquisition de la nouvelle carte nationale d’identité, dont la précédente expire en 2019.

Le MVCI, parti proche de l’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, a encouragé le gouvernement ivoirien à attribuer le document « sans exclusion d’âge pour éviter des apatrides » en Côte d’Ivoire.

Pour Alain Lobognon, le coût de la pièce menace « gravement la sécurité nationale, la cohésion nationale et la stabilité économique et politique du pays ».

Le MVCI a par ailleurs déploré que la carte d’identité soit « frauduleusement » attribuée contre « le paiement de sommes exorbitantes à certaines personnes qui en réalité n’en ont aucunement droit ».

Le gouvernement avait annoncé qu’il allait doter en 2019 la Côte d’Ivoire d’un registre national des personnes physiques (RNPP).

Le MVCI a par la suite incité « le gouvernement à attribuer immédiatement la CNI aux personnes de nationalité ivoirienne figurant dans ce RNPP ».

La distribution gratuite de la pièce aux Ivoiriens « aura également l’avantage de déceler les vols d’identité et les faux à la nationalité ivoirienne », a soutenu le député de Fresco (sud-ouest).

Le MVCI a enfin invité le gouvernement « à légiférer sans délai une loi pour « supprimer les frais de timbre ».

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire