«Soro Guillaume conduit la campagne Gbagbo kafissa» en Côte-d’Ivoire

Lu pour vous

– Gbagbo ne mettait pas Blé Goudé en prison tous les jours;
– Gbagbo doit être en train de se moquer de moi; il m’a prévenu, je ne l’ai pas écouté;
– Gbagbo ne m’appelait pas jeune homme;
– Alors que le matin, je venais de l’insulter sur RFI, Gbagbo m’accueillait à bras ouverts…

Le leader du coup d’État manqué de septembre 2002 qui s’est mué en rébellion armée, est désormais sous le charme de l' »infréquentable » et indésirable Gbagbo. À la différence de son ex-mentor, Alassane Ouattara.

Présenté, dans une campagne hystérique, comme « dictateur », « sanguinaire », « xénophobe » et « mauvais perdant » d’une présidentielle controversée, à l’issue de laquelle Soro, Premier ministre, l’a naturellement lâché, Gbagbo a fait presque huit ans de prison au quartier pénitentiaire de Scheveningen à La Haye, avant d’être acquitté des accusations de crime de guerre à la CPI…

Beaucoup d’eau a ainsi coulé sous les ponts du « Gbagbo bashing », les ronces font place aux fleurs et le temps se découvre comme l’autre nom de Dieu.

kafissa* Gbagbo est mieux, en langue malinké

Ferro Baily

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire