Côte-d’Ivoire: Les cours suspendus à l’université de Cocody à l’appel du syndicat des enseignants-chercheurs

Edwige FIENDE

Les cours étaient suspendus lundi à l’université de Cocody (la plus grande du pays située à l’Est d’Abidjan) à l’appel de la Coordination nationale des enseignants-chercheurs et chercheurs de Côte d’Ivoire (CNEC), principal syndicat des enseignants des universités publiques, qui réclament entre autres de nouveaux salaires.

Ces enseignants ont entamé lundi une grève de six (06) jours renouvelables pour exiger entre autres de nouvelles primes de recherches, de nouveaux salaires, l’application des nouveaux taux horaires et une amélioration de leurs conditions de travail.

Joint au téléphone par ALERTE INFO, le secrétaire général de la CNEC, Johnson Zamina a jugé le salaire des enseignants « en deçà » du doctorat qu’ils ont, évoquant un arrêt des cours à l’université de Daloa également.

A l’université de Bouaké, M. Zamina a reconnu « quelques petits soucis ».

Des enseignants n’appartenant pas au syndicat étaient à leur poste à l’université de Bouaké tandis qu’à l’université Nangui Abrogoua, l’une des deux universités publiques d’Abidjan, le mouvement n’était pas suivi, selon des professeurs à Alerte info.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction