Immigration clandestine: « Un Ivoirien en situation irrégulière dans l’UE, a sa place en Côte-d’Ivoire » (Ouattara)

Près de 200 passeurs interpellés en Côte d’Ivoire, selon le ministre de l’Intérieur

Hamsatou ANABO

En Côte d’Ivoire, près de 200 passeurs de migrants ont été interpellés et 40 autres arrêtés, a annoncé lundi le ministre ivoirien de l’Intérieur Sidiki Diakité, à l’issue d’une audience avec son homologue français Christophe Castaner.

« En ce qui concerne les réseaux des passeurs, la Côte d’Ivoire a initié d’importantes actions qui ont permis l’arrestation de près de 200 passeurs et 40 autres interpellés », a indiqué M. Diakité, sans plus de précisions sur la période, ajoutant que « cela va continuer ».

Concernant la situation irrégulière des clandestins, il a affirmé que la France et la Côte d’Ivoire « ont décidé d’intensifier » la coopération pour le retour des Ivoiriens irrégulièrement installés dans les pays de l’Union européenne, car « toute sortie d’un jeune est un appauvrissement ».

« Le président (Alassane Ouattara) est ferme là-dessus, un Ivoirien en situation irrégulière dans les pays de l’UE, a sa place en Côte d’Ivoire », selon le ministre de l’Intérieur.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

NOTE D’INFORMATION N° 1485 du 19 Mai 2019

SERVICE PRESSE DE LA PRESIDENCE

Le Chef de l’Etat a échangé avec le Ministre français de l’Intérieur
Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a échangé ce dimanche
19 mai 2019, en début de soirée, à sa Résidence sise à Cocody Riviera – Golf, avec le
Ministre français de l’Intérieur, M. Christophe CASTANER.

Le Ministre français de l’Intérieur a réaffirmé le soutien de la France à la Côte d’Ivoire
et au Président Alassane OUATTARA, et a évoqué avec le Chef de l’Etat les relations
de coopération entre les deux pays, notamment la lutte contre le terrorisme, les
différentes formes de criminalité et la migration irrégulière.

Sur cette dernière question, M. Christophe CASTANER a révélé que la France
accueille de nombreux étudiants Ivoiriens dans le cadre de la migration régulière,
ainsi que d’autres Ivoiriens qui y viennent dans le cadre de la coopération
économique ou des regroupements familiaux. Mais à côté de ces personnes, se
trouvent d’autres Ivoiriens qui viennent en France de manière irrégulière. A ce
niveau, il a précisé que la France et la Côte d’Ivoire ont convenu de conjuguer leurs
efforts pour mieux adresser la question, de façon à éviter cette migration irrégulière
qui comporte beaucoup de risques.

Le Ministre français de l’Intérieur a réaffirmé sa foi en la Côte d’Ivoire,
« un pays sûr, en développement, puissant politiquement et économiquement ».
Notons que le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense, M. Hamed BAKAYOKO, le
Ministre de l’Intérieur, M. Sidiki DIAKITE et des membres du Cabinet présidentiel
ainsi que l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, S.E.M. Gilles HUBERSON, ont
pris part à la rencontre.

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire