Yopougon Côte-d’Ivoire: Sans abris, les déguerpis du quartier Fanny veulent crier leur colère au Plateau

Par Connectionivoirienne

Le sous quartier ‘’Béni et paix’’ (Andokoi-Fanny) dans la commune de Yopougon a été entièrement rasé par les services du ministère de la Salubrité urbaine. Les dégâts matériels sont énormes. Les populations menacent d’assiéger trois ministères au Plateau.

‘’Béni et paix ‘’ est un vaste sous quartier situé entre le quartier Fanny et la forêt du Banco. Il était peuplé de plus de 1000 habitants en majorité des malinké et musulmans. Ses 100 habitations ont été entièrement rasées par les services du ministère de l’Assainissement et de la salubrité sous le prétexte que le quartier est construit sur la ‘’ cuvette du barrage écrêteur des crues du Banco.

Nous avons constaté ce dimanche 19 mai, après-midi sur le site l’ampleur des dégâts et trouvé des populations en détresse qui ne savent où se loger.

Le déguerpissement a été fait 3 jours après la notification d’un avis de déguerpissement adressé aux habitants le 5 avril 2019 par un huissier saisi par la ministre Anne Désirée Ouloto.

‘’Nos habitations ont été cassées avec nos bagages à l’intérieur, faisant de nombreux dégâts matériels. Les dégâts sont évalués à plus 900 millions de FCFA’’, explique M. Touré résidant et porte-parole adjoint des populations que nous avons interrogé en présence des nombreux habitants encore sur le site ce dimanche 19 mai après-midi.  »Ces populations, ne sachant où aller, dorment toujours à la belle étoile sur les décombres de leurs maisons », déplore-t-il.

Les populations disent avoir mené plusieurs démarches infructueuses auprès des autorités dans le but de leur trouver un site de recasement et une assistance financière, un vœu qui leur est cher. En vain.Face à leur détresse, les populations ont décidé de descendre sur le plateau les jours à venir afin d’observer des sit-in devant les ministères de la Salubrité et de l’Assainissement, le ministère de la Solidarité et celui de la Famille et de la femme.

Zatté A.

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire