Croisade pour la réconciliation en Côte-d’Ivoire: KKB obtient les soutiens de personnalités africaines dont Rawlings

Par Connectionivoirienne

Ancien député Pdci et membre du bureau politique de ce parti, Kouadio Konan Bertin, autrefois farouche opposant à Alassane Ouattara a changé de fusil d’épaule depuis belle lurette. Il s’est confié une nouvelle mission au plan national, celle de la recherche de la cohésion et de la réconciliation des Ivoiriens.

Se définissant dorénavant comme ami de tous, ennemi de personne, l’ancien député a décidé de parcourir hameaux et contrées du pays à la rencontre des populations pour des échanges directs. Il est également dans des actions de lobbying afin de donner plus de contenance à sa nouvelle mission. Il va ainsi à l’international, à la rencontre de personnalités africaines ou européennes qui peuvent avoir une influence sur les différents camps en présence en Côte d’Ivoire en vue de faciliter l’œuvre de réconciliation.

Le 15 mai 2019, KKB a eu une audience avec l’ancien président sénégalais et ancien secrétaire général de l’organisation internationale de la francophonie (Oif) Abdou Diouf. Les deux hommes ont parlé de la paix dans le monde, plus particulièrement en Côte d’Ivoire. Après Abdou Diouf, c’était au tour de l’ancien premier ministre guinéen et ancien secrétaire exécutif de la Cedeao, Lansana Kouyaté, de recevoir KKB à Paris le 16 mai. Poursuivant son périple, KKB a atterri à Accra le 20 mai où il a été l’hôte du très respecté Jerry John Rawlings, ancien président du Ghana.

Toutes ces personnalités ont l’avantage de connaître la Côte d’Ivoire et d’y avoir des amis ou anciens collaborateurs. C’est pourquoi Kkb estime qu’elles peuvent être d’une utilité dans la stratégie de réconciliation qui est la sienne.

« J’ai décidé de m’investir encore plus dans le processus de réconciliation vraie et de paix dans mon pays. J’ai foi que la paix reviendra dans le pays de Félix Houphouët-Boigny. Avec la foi, on peut déplacer des montagnes et je me donnerai les moyens d’y arriver. Cela passe par la mobilisation de toutes les forces vives au plan local comme à l’extérieur », a déclaré à la presse l’ancien député de Port-Bouët pour justifier sa démarche. D’autres rencontres sont à son agenda dans les prochains jours.

SD à Abidjan

sdebailly@yahoo.fr

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire