À l’abri des menaces en Côte-d’Ivoire

Ce ne sont pas des convictions, mais des circonstances qui expliquent les ralliements de la plupart des cadres du PDCI-RDA au RHDP. D’une pierre, ils font deux coups : ils protègent leur « tabouret » et se mettent à l’abri de poursuites judiciaires.

Tous les barons ou presque de l’ex-parti unique, qui sautent à pieds joints dans la caravane du Parti unifié, traînent, en effet, de grosses et lourdes casseroles. Ils ont tellement grillé les arachides que toutes leurs dents sont pourries.


Or, Ouattara n’est pas né de la dernière pluie du chantage. Il les a fait tous auditer et, sous peine de redressement fiscal notamment, il les tient solidement en laisse au point que la plupart, de force, hurlent avec les loups du RHDP.

Ferro Bally

Photo: © Issam Zejly pour JA

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction