Côte d’Ivoire: « Si certains nous quittent, des milliers les remplacent comme au temps colonial », (Bédié)

Serge Alain KOFFI

Le président du parti démocratique de Côte d‘Ivoire (PDCI, opposition) Henri Konan Bédié a estimé samedi à Daoukro (centre) que les défections de certains cadres de son parti n’affectent par le PDCI, où “des milliers les remplacent déjà’’.

“Si certains nous quittent et nous trahissent comme au temps colonial, des milliers les remplacent déjà’’, a déclaré M. Konan Bédié, recevant à sa résidence de Daoukro des militants de son parti, originaires de la région du N’zi, au centre de la Côte d’Ivoire.

Depuis qu’Henri Konan Bédié et le PDCI ont décidé de se retirer du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), de nombreux cadres ont choisi de rallier l’ex-coalition au pouvoir devenu le nouveau parti présidentiel.

Le dernier en date est le président du Sénat, Jeannot Kouadio Ahoussou, vice-président du PDCI, qui a annoncé mercredi son intention de rejoindre le camp présidentiel.

Ces cadres “ont adhéré au RHDP par contrainte et chantage éhonté exercé sur eux par les tenants du parti unifié’’, a estimé le président du PDCI, appelant ses militants à demeurer “fidèles et loyaux’’.

Il s’est réjoui de “l’opération d’adhésion de nouveaux militants plus jeunes’’ menée depuis peu par la direction de son parti.

“Cette tâche me parait plus importante que l’examen des motifs des départs de certains (…) je souhaiterais, au nom de la démocratie, que nous ne nous attardions pas sur ces désertions’’, a-t-il ajouté.

Abordant le sujet de la présidentielle de 2020, pour laquelle le candidat du PDCI devrait être connu à l’issue d’une convention, dont la date n’a pas encore été fixée, l’ex-chef de l’Etat s’est montré confiant pour sa formation.

“Le PDCI est engagé pour reprendre le pouvoir (…) soyez rassurés et convaincus que nous y parviendrons’’, a-t-il conclu.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire