Claude Guéant déchu de sa Légion d’honneur après sa condamnation définitive à deux ans de prison

En janvier de cette année, l’ancien ministre et avocat, avait été définitivement condamné à la prison ferme pour détournement de fonds publics.

Deux arrêtés datés du 17 mai, publiés ce mardi au Journal officiel, attestent de la perte par Claude Guéant des deux décorations parmi les plus prestigieuses que connait la France.

La Grande Chancellerie de la Légion d’honneur a retiré son titre de chevalier de la Légion d’honneur, obtenu le 10 mars 1992, et celui de commandeur de l’Ordre national du Mérite, agrafé au revers de son costume le 9 mai 2001 quand Claude Guéant était préfet de la région Bretagne.
Ces décisions sont les conséquences de la condamnation définitive, en janvier dernier, de l’ancien ministre de l’Intérieur de Nicolas Sarkozy.

Le 16 janvier dernier en effet, la Cour de cassation rejetait le pourvoi de l’ancien secrétaire général de l’Élysée, confirmant sa peine de deux années de prison dont une année ferme pour avoir touché des primes en liquide à Beauvau, entre 2002 et 2004.

Avec Leparisien.fr

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire