La fistule obstétricale une maladie encore mal connue en Côte d’Ivoire (spécialistes)

San Pedro, (AIP) – Des professeurs d’université, spécialisés en urologie, et des médecins chirurgiens, en tournée à San Pedro pour opérer des femmes porteuses de fistules, ont expliqué, au Centre hospitalier régional (CHR) que la persistance voire la croissance du nombre de cas de fistules obstétricales en Côte d’Ivoire est liée à la méconnaissance de cette maladie et à sa prise en charge thérapeutique.

Les spécialistes ont fait cette déclaration, mardi, dans le cadre d’une caravane initiée par le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, avec l’appui du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) et du Fonds coréen (KOICA), pour la prise en charge de cas de porteuses de fistules, en même temps que la formation de chirurgiens.

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire