Franc-maçonnerie en Côte-d’Ivoire: « Qui sont les Grands maîtres locaux ? »

La Maçonnerie en Côte-d’Ivoire et plus généralement sur le continent africain présente cette particularité d’être « opaque ». Une opacité, voulue et entretenue par ceux qui se considèrent comme des « happy-few », qui nourrit tout genre de fantasmes au sein des populations locales, en majorité animistes, chrétiennes ou musulmanes. Nous vous repassons un article assez inintéressant publié par nos confrères du Journal de l’Économie en 2017, qui donne une impression des principaux hommes qui dirigent les « rares » loges ivoiriennes. Rappelons que cet article ne touche pas à l’aspect féminin des obédiences sur place. Nous y reviendrons. (Sylvie Kouamé).

Ésotérisme et influence : Voici les maîtres de la Franc-maçonnerie en Côte d’Ivoire

Évoquer la franc-maçonnerie soulève, aux yeux de nombreux Ivoiriens, curiosité et méfiance. Et les supputations vont bon train sur la capacité des adeptes des cercles philosophiques maçonniques à détenir des secrets de prospérité ainsi que des pouvoirs politique et économique, mais aussi sur l’identité de ceux qui pilotent les cercles maçonniques dans le pays. Voici quelques informations pour assouvir leur curiosité.

En Côte d’Ivoire, les francs-maçons, adeptes ‘’du compas et de l’équerre’’ sont partout. Repartis sous plusieurs obédiences dirigées principalement par des ivoiriens, mais affiliées pour la plupart à des loges maçonniques françaises, ils font partie du gotha du monde politique, économique et culturel. Héritage de la période coloniale, ces démembrements de loges françaises contribuent à accroitre l’influence de la France dans le pays. Ils servent en effet, à recruter les futures classes dirigeantes du pays et à les préparer à perpétuer l’influence politique et économique de la France. Ces réseaux sont également des viviers de positionnement géostratégiques pour des grandes puissances comme la France, l’Angleterre ou les Etats-Unis en Côte d’Ivoire Ces réseaux sont également des viviers de positionnement géostratégiques pour des grandes puissances dont la France, l’Angleterre et les Etats-Unis en Côte d’Ivoire. Dans le livre « Les Frères invisibles », des journalistes français Ghislaine Ottenheimer et Renaud Lecadre, paru en 2002 aux éditions Pocket, de nombreuses révélations sont faites sur les réseaux francs-mâcons ivoiriens et comment ils opèrent. A cela s’ajoutent des investigations menées par les magazines ‘’La Lettre du Continent’’ et ‘’Jeune Afrique’’ qui lèvent un coin de voile sur l’identité des maîtres francs-maçons opérants dans le pays d’Houphouët-Boigny.

La Grande Loge de Côte d’Ivoire

La Grande Loge de Côte d’Ivoire (GLCI) est vraisemblablement la plus influente du pays. Affiliée à la Grande Loge Nationale de France (GLNF), elle compte en son sein un nombre important de dignitaires du régime actuel. Dirigée depuis plus de 2 décennies par le grand-maître Magloire Clotaire Coffie, cette loge forte de 400 membres, est chapeautée depuis 2015 par le Ministre d’Etat, Hamed Bakayoko, « beau-fils » de Magloire Clotaire Coffie auprès de qui il prend ses conseils pour réussir ses premiers pas de grand maitre de la GLCI. Dans la Grande Loge de Côte d’Ivoire, Hamed Bakayoko a dans son sillage des personnalités du monde politico-économique bien connues comme le Ministre, directeur de Cabinet du président de la République, Marcel Amon Tanoh, le Ministre de la Poste et de l’Economie Numérique, Bruno Koné, tout comme le Ministre des Infrastructures économiques, Patrick Achi, le Ministre Jeannot Ahoussou et Dr Parfait Kouassi, PDG de la Société GOMPCI et actuel candidat à présidence de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire. Le général Robert Guéi, ancien Chef d’Etat ivoirien, profane à son arrivée au pouvoir en décembre 1999, fut initié 6 mois plus tard par son directeur de cabinet adjoint Ballo Yacouba, sous l’œil avisé de Jean-François Humbert, haut dignitaire de la GLNF. La plupart des chefs d’Etats d’Afrique francophones sont dans des obédiences affiliées à la Grande Loge Nationale de France : Idriss Deby du Tchad, Ali Bongo du Gabon, le Camerounais Paul Biya, le Congolais Denis Sassou N’Guesso…

La Grande Loge Unie de Côte d’Ivoire

Des hommes d’affaires influents aux politiques les plus discrets, les loges maçonniques recrutent souvent dans l’élite. C’est le cas de la Grande Loge Unie de Côte d’Ivoire (GLUCI), issue de la Fédération des Loges de la Grande Loge de France. La Grande Loge de France, elle-même est née de la réunion de Loges ayant reçu ‘’patente’’ de la Grande Loge de Londres en 1732. La Grande Loge Unie de Côte d’Ivoire a vue jour en 1993. Elle se classe dans le giron du Grand Orient de France (GODF) et de la Grande loge de France (GLDF). En Côte d’Ivoire, le grand maitre de la Grande Loge Unie de Côte d’Ivoire n’est autre que le gouverneur du district d’Abidjan, Beugré Mambé. François Hollande, actuel président de la France serait lui aussi du Grand orient de France (GODF), la plus grande loge franc-maçonne de l’hexagone avec plus de 52.000 membres, composé en majorité de figures de la gauche française.

La loge Memphis Misraïm

La loge Memphis Misraïm est issue de la spiritualité Egyptienne. L’Ancien et Primitif Rite Oriental de Misraïm et Memphis (APROMM) est donc le fruit de la fusion intime entre le Rite de Misraïm, ou d’Egypte, resurgit à Venise en 1801 grâce à Philalète Abraham, et aussitôt répandu en Italie et en France, et le Rite de Memphis ou Oriental fondé par Etienne Marconis de Négre en 1839 à Paris, sur une nomenclature qui réélaborait les degrés du Rite de Misraïm en y incluant initiations et rituels de type oriental. En Côte d’Ivoire, cette loge est très influente avec à sa tête le grand maître Cheikna Sylla, notaire officiant à Abidjan. La loge qu’il dirige est très respectée des autres obédiences et compte plusieurs hommes d’affaires bien connus des ivoiriens. Par sa puissante aura, Cheikna Sylla fut même le grand maître international de la loge Memphis Misraïm entre 1998 et 2006.

La Grande Loge Prince Hall de Côte d’Ivoire
La Grande Loge Prince Hall de Côte d’Ivoire

Une autre d’obédience maçonne a vu récemment le jour en Côte d’Ivoire. Il s’agit de la Grande Loge Prince Hall de Côte d’Ivoire dirigée par l’avocat Louis Metan. Cette loge est née à la suite de différends entre les membres de la Grande Loge de Côte d’Ivoire. Cette dissidence a laissé un goût amer dans la loge dirigée aujourd’hui par Hamed Bakayoko qui a ainsi perdu plusieurs de ses membres. La Grande Loge Prince Hall de Côte d’Ivoire est affiliée à la grande loge Prince Hall des Etats-Unis, la loge la plus influente chez les Africains-Américains. La Grande Loge Prince Hall de Côte d’Ivoire continue de recruter dans les obédiences existantes. A côté des obédiences citées plus hauts, certaines loges maçonniques se font plus discrètes. Ce sont entre autre, la loge Golden Dawn (Aube Dorée), et la Grande loge Mixte, Droit Humain.

ARSENE YAPI
Source: JDE | publié le 14 février 2017

Author: La Rédaction