Crise parlementaire en Côte-d’Ivoire: « l’Assemblée francophone ne peut s’engluer dans des incantations » (Soro)

« L’Assemblée Francophone ne peut s’engluer dans des incantations »

Chers Tous,

Je viens de signer le courrier que j’ai décidé d’adresser à l’Assemblée Parlementaire de Francophonie en ma qualité de 1er Vice-Président.

Chaque membre du Bureau est destinataire. J’exclus toute possibilité de sombrer dans la forfaiture. Quel message veut-on donner aux parlementaires Africains ? L’Assemblée Parlementaire de la Francophonie veut-elle insinuer qu’en Afrique les statuts et règlements ne sont pas importants ? Que fait-on du principe de la continuité législative ? Qui peut ignorer que l’Assemblée nationale Ivoirienne connaît une crise sans précédent depuis 1960 ? Là où les parlements de la Cedeao, Panafricain ont tranché, l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie ne peut s’engluer dans des incantations. Feignant de ne pas savoir ni entendre.

Je participerai à la réunion du Bureau de l’apf. Je ferai entendre la voix de tout un continent qui revendique La démocratie et qui veut rompre avec les méthodes cavalières.

Quand j’entrais dans le Bureau de l’APF en 2013 au poste de Vice-président Mme Andrée Champagne en était la Présidente. Elle n’était que simple sénatrice Canadienne. Un parlementaire vaut un parlementaire au delà des Continents.

Bref je laisse les destinataires (les membres du bureau de l’APF) de mon courrier en prendre connaissance. Ce après quoi l’opinion africaine sera informée.

GKS.
Soro Guillaume Kigbafori

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire