Bourses non-payées: Le cri de détresse des étudiants boursiers de la Côte-d’Ivoire en Inde

Nous vous reproduisons dans son intégralités le courrier reçu d’un étudiant ivoirien en Inde, dans la banlieue de Dely, membre de l’Association des étudiants ivoiriens «The Ivorians students of Greater Noida» (ISGN).

Le message est publié dans sa forme originale sans avoir été retouché.

«Je me nomme Karamoko Rahamata, étudiant boursier en Inde. Je viens par ceci, vous faire part d’une situation extrêmement délétère et intenable à laquelle les boursiers de l’Inde et du Maroc sont confrontés. Je vous fais un topo du cas des étudiants de l’Inde (d’où je suis).

En effet, nous sommes une vingtaine d’étudiants boursiers de l’État depuis les années académiques 2015-2016 pour certains et 2016-2017 pour d’autres. La bourse s’étend sur une période de cinq ou six ans en fonction de la formation. Cependant depuis le début de l’année, nous sommes sujets à une injustice des plus flagrantes en ce sens que le gouvernement ait pour intention de nous retirer la bourse en plein cours de formation sans aucune raison valable. Vous imaginez certainement les retombées de cette mesure. Nous serons passibles de toutes sanctions judiciaires et pénales et là sans aborder même l’hostilité dont font montre les Indiens à l’encontre des Africains pour ne citer que ceux-là.

Nous avons entrepris toutes les démarches pacifiques qui soient, mais les autorités restent impassibles. La dernière action en date remonte à un mois où lors d’une audience avec l’Ambassadeur, il a promis nous revenir avec une réponse satisfaisante. Malheureusement jusque-là aucune nouvelle de l’Ambassade.

La Direction de l’Orientation et des Bourses est également inactive. Nous sommes sous la pression de l’école et des bailleurs qui réclament incessamment leurs dus.

C’est la raison pour laquelle je vous contacte aujourd’hui en sollicitant votre aide pour que par votre forte popularité, vous puissiez propager l’information afin que les autorités prêtent véritablement attention à notre problème et qu’elles le résolvent définitivement.

Je reste disponible pour toutes informations supplémentaires dont vous manifesterez le besoin.

Je vous remercie d ‘avance. »

ISGN, The Ivorians students of Greater Noida
+91 97618 89554 (president)
+91 86501 36112 (Porte-parole)

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire