Finale ligue des Champions africaine: Triste spectacle, VAR en panne, le grand Amateurisme de la CAF

L’Afrique n’arrête pas d’étonner ! Un système de vidéo arbitrage [VAR] en panne lors du match le plus important de l’année, la finale de Ligue des Champions africaine. Ce triste spectacle a été aperçu hier lors de la finale retour de la Ligue des Champions opposant l’Expérience de Tunis au WAC de Casablanca.

Mais où va l’Afrique ? Mené au score (1-0) contre L’Espérance de Tunis, le WAC de Casablanca avait cru égaliser d’un but « valable », pendant que l’arbitre Bakary Gassama y voyait un hors-jeu. Les joueurs wydadis demandent logiquement le recours au VAR, qui s’avère « en panne » depuis le début du match qui était dans sa 58e minute. A quel moment la panne du VAR a-t-elle été constatée ? En tout début de rencontre ou en cours ? Pourquoi la CAF a-t-elle été incapable de remédier à la situation, sachant l’importance de la confrontation qui se jouait sous les regards de nombreux officiels et des dizaines de millions de spectateurs ?

Recit du site marocain Lionsdelatlas.ma

L’arrêt du match persiste durant une heure et quart, le président du WAC Said Naciri, descend en pelouse accompagné du patron du club tunisien et du président de la CAF Ahmad Ahmad. Durant les pourparlers, le WAC exige le recours au VAR pour vérifier le but marqué par Walid Karti, avant de jouer. La discussion se termine sans décision. Selon les informations de BeIN, Ahmad Ahmad aurait même insinué une démission imminente, à cause des incidents survenus durant le match.

Finalement et après à peu près une heure et demi d’arrêt, l’arbitre Gassama rentre en pelouse et annonce la fin du match et la victoire pour l’Espérance. Selon les informations de sport24info, une réunion du comité exécutif de la CAF est en cours. Une réaction officielle de la FRMF devrait tomber dans les heures à venir.

Author: La Rédaction