La FESCI débute les travaux de son Xe Congrès en Côte-d’Ivoire devant une forte audience

En présence du ministre de l’Enseignement supérieur, Mabri Toikeusse et du président de l’Université d’Abidjan-Cocody Félix Houphouët-Boigny, les travaux du 10e congrès ordinaire de la la Fédération estudiantine et scolaire de Côte-d’Ivoire (FESCI) ont débuté hier au campus de Cocody.

Là où seulement 49 congressistes avaient pris part au 2e congrès ordinaire de la FESCI en décembre 1995, ils sont cette année quelques milliers à y participer.

Invités par les organisateurs, les Anciens de la FESCI n’ont pas fuit leurs responsabilités. Ils se sont déplacés massivement pour aider à une « FÊTE DÉMOCRATIQUE ET APAISÉE ».

Trois candidats sont en lice pour succéder au Secrétaire général sortant Assi Fulgence (dit National AFA), arrivé à la fin de son 2e et dernier mandat.

Ce sont le 1er secrétaire général adjoint sortant, Allah Saint Clair dit “National Makelélé”, le 2e secrétaire général adjoint sortant, Jean Yves Gnahoré Bougnon alias “National Commissaire”, et le secrétaire à l’organisation du Bureau national sortant, Toukpo Marcel Gilles.

Les travaux sont prévus pour durer trois jours.

Liman Serge

 

Author: La Rédaction