Côte-d’Ivoire: «Affaire on va manifester tchoco tchoco à Bruxelles», la représentante du FPI en France « calme le jeu »

Par Connectionivoirienne

Lorsque Laurent Gbagbo une fois en liberté conditionnelle avait demandé à ses partisans et aux démocrates africains et ivoiriens, de surseoir aux manifestations en Belgique, nombreux sont les observateurs qui se sont posés la question de savoir combien de temps, l’ex chef de l’État sera écouté dans son interdiction.

À peine quatre mois plus tard, une partie de ceux qui durant plus de 7 années, sans attendre une quelconque autorisation ni de Gbagbo, ni du FPI, ont battu le pavé à La Haye, crie son ras-le-bol, face une interdiction parfois qualifiée de «dictatoriale» ou de « foutaise ».

Lire également Gbagbo demande à ses partisans de surseoir à toute manifestation en Belgique (communiqué)

Ces derniers entendent désormais user de leur droit de manifester, un droit garanti par plusieurs pays européens, dont la Belgique.

«On ne manifeste pas pour les seules personnes de Gbagbo ou Blé Goudé, on manifeste pour une cause, on manifeste contre l’injustice faite à nos pays depuis des centaines d’années dont la CPI reste un symbole. Cette injustice depuis les temps coloniaux va largement au-delà de ces deux hommes », nous a répondu un des initiateurs de la rupture de l’embargo sur les manifestations, interrogé depuis Londres.

Depuis Paris, la Représentantes FPI France métropolitaine, tente par un communiqué d’inviter les uns et les autres au respect de la volonté de Laurent Gbagbo.

Une affaire à suivre.

Hervé Coulibaly

Affaire de manifestation en Belgique : La représentante du président Gbagbo en France calme le jeu.

«Chers militants, chers camarades africains panafricanistes de la diaspora en France,

Mené avec intelligence, discipline, et tous les moyens légaux, votre combat pour la Libération du Président Gbagbo a payé mais n’a pas encore totalement abouti.

La CPI est aujourd’hui dans la confusion et joue inutilement des prolongations dont l’issue est connue : la Libération Totale et le Retour de Notre champion au pays.

Les manœuvres dilatoires de la CPI n’auront pas raison de notre discipline et de notre intelligence.

Ensemble renonçons aux émotions et à une révolte inutile.

Votre victoire, notre victoire, est certaine, dans la discipline, en tenant compte du souhait du Président Laurent Gbagbo et de l’excellente ligne de défense de ses avocats.

Aussi la Représentation du FPI en France métropolitaine

– recommande vivement aux initiateurs de renoncer à l’organisation d’une marche imminente sur Bruxelles,

– Décline toute responsabilité quant à telle initiative.

Hauts les cœurs, nous triompherons dans la discipline !
Ensemble, évitons toute activité politique en Belgique.

Honneur à vous Tous, Vaillants Soldats et Intrépides Amazones,
Défenseurs de la Liberté»

Georgette NEKALO
Représentante FPI France métropolitaine

Author: La Rédaction