L’épidémie de Dingué en Côte-d’Ivoire sévit «surtout à Cocody, Bingerville et Abobo», selon la préfecture d’Abidjan

Message de prudence à la population du Département d’Abidjan.

La dengue est une maladie qui se transmet par un moustique différent de celui qui transmet le paludisme . Il pique les êtres humains entre 16h et 19h. Ce moustique a l’aspect zébré avec des tâches noires et blanches.

Les signes de la maladie peuvent faire croire au paludisme et à la grippe:fièvre, maux de ventre, vomissements persistants, douleurs aux articulations.

Dans le cas de la dengue, le malade peut saigner et mourir.

Les signes de la dengue se traitent.

Mais il est plutôt plus efficace de combattre la dengue en détruisant les lieux de reproduction du moustique.

Il faut retenir que le moustique se reproduit dans les:

-bananiers
-plantes ornementales
-retenues d’eaux
-boîtes de conserves
-noix de coco ouvertes
-creux de pneus exposés à la pluie
-pots de fleurs
-canaris de médicaments
-carcasses de voitures .

À ce jour, 130 cas ont été diagnostiqués, dont plus de 90% dans les seules Communes de Cocody, Bingerville et Abobo.

Au niveau du Département d’Abidjan, nous accompagnerons des actions de sensibilisation de l’INHP (Institut National d’Hygiene Publique), après la réunion d’urgence tenue ce jour à la Préfecture d’Abidjan.

Nous demandons aux populations d’écouter toutes les consignes de prudence de l’INHP et de détruire tous les lieux de reproduction du moustique.

Vincent Toh Bi Irié
Préfet d’Abidjan

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire