CAF: Interpelé hier à Paris, Ahmad Ahmad serait libre de ses mouvements

Par Connectionivoirienne

Le président de la Confédération africaine de Football (CAF), le Malgache Ahmad Ahmad, a été interpelé dans la matinée du jeudi  6 juin 2019 par la police française. Il a été libéré depuis selon plusieurs de ses proches collaborateurs. Le Malgache qui s’apprete a quitter la France demain samedi pour Bamako au Mali, était à Paris dans le cadre du 69e congrès de la FIFA.

Il a été entendu par l’Office centrale de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (Oclif), pour des présomptions de corruption sur un contrat de sponsoring.

Aucune charge n’aurait été retenue contre le patron du football africain, selon ses avocats.

Le Président de la @CAF_Online quittera Paris , samedi pour Bamako afin de régler le dossier de la crise du football malien avec les équipes de la @FIFAcom ! », peut-on lire sur le compte Twitter de notre confrère mauritanien Lassana Camara.

Selon l’AFP, «l’instance panafricaine avait rompu de manière unilatérale son contrat avec l’équipementier allemand Puma, et signé avec la société Technical Steel basée en France et dirigée par un proche d’Ahmad. Dès lors, c’est l’ancien secrétaire général de la CAF, l’Égyptien Amr Fahmy, qui accuse le Malgache d’avoir reçu un pot-de-vin de la part de Technical Steel estimé à 830.000 dollars. Puma demanderait des réparations de 100.000 euros, ce que la CAF refuserait de payer »

Cependant, les enquêteurs n’ont trouvé aucune preuve qui incriminerait le patron du Foot africain d’où sa remise en liberté.

L’entourage Ahmad Ahmad confirme qu’il a son passeport avec lui , libre de ses mouvements.

Liman Serge avec agences

Les tweets

— Lassana Camara 🎙📻🎤 (@lassanawelt) June 6, 2019

La première photo du président de la @caf Ahmad libre dans un hôtel , Rue Berri à Paris ! pic.twitter.com/9JuepLHygx

— Lassana Camara 🎙📻🎤 (@lassanawelt) June 6, 2019

#Urgent Ahmad Ahmad ,le président de la @CAF_Online vient d’être relâché par les autorités judiciaires françaises, le chef de l’organisation faîtière du football africain est désormais libre sans charges retenues contre lui ! pic.twitter.com/B7b7qWv5e1

— Lassana Camara 🎙📻🎤 (@lassanawelt) June 6, 2019

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “CAF: Interpelé hier à Paris, Ahmad Ahmad serait libre de ses mouvements

  1. Mais on va où, là, avec ce zig à la tête du football africain ? Je croyais difficile d’avoir pire que Issa Ayatou, mais manifestement, j’avais tors ! Pauvre Afrique !…

Laisser un commentaire