Mon édito Côte-d’Ivoire: Le politique, la politique, vos missions

La politique, ce n’est pas une boutique, ce n’est pas un commerce. On ne s’y invite pas pour s’enrichir. On y vient pour apporter des réponses durables aux préoccupations de la communauté.

La politique, c’est le DON DE SOI. Les élites africaines, oui ces élites africaines, ont galvaudé cet outil de gestion de la communauté. Elles y ont trouvé le lieu de réalisation de leurs fantasmes d’enfant et d’adulte. Pire, c’est le lieu de tous les abus.

Les populations, en grande partie ignorante, ce n’est nullement leur faute, se retrouvent à subir leurs démagogies. Député promet bitumage de route à ces électeurs pendant la campagne électorale. Elles ne comprennent rien. Elles ignorent royalement que l’Etat se gère avec leurs impôts, une partie collectée de leur labeur. C’est avec cet argent que les politiques jouent. S’offrent des voyages en jet privé,. Se construisent des chateaux au village et à Abidjan. Payent les études de leurs enfants à l’étranger. Parrainent vos événements. Font le « travaillement »… Et après, sont heureux de vous entendre dire, « vous naka aider nous ». Pauvre contribuable qui se méconnaît.

La politique, c’est le FON DE SOI j’insiste. Quand je vois les Présidents en Europe, dans les Amériques, en Orient, vivre le martyr, subir la pression constante de leurs peuples, souventes fois pour moins qye rien, je me dis que nous sommes loin du compte. Voilà le vrai sens de la politique. Ici, ils se prennent pour des « Nanan », des petits dieux. Nos politiques croient gérer des plantations familiales et le font selon leur bon vouloir. Pompent à souhait dans les caisses de l’Etat,. Pour d’autres mêmes, c’est un héritage qui leur revient de droit.

Kpah kpoh, kpokporopkpo.. Je le répète, on ne vient pas à la politique pour faire fortune. On y vient pour charger le bagage de tous ceux qui n’ont pas voulu être Présidents. En somme, vous êtes le boy de service ou la gouvernante de la maison, rien d’autre.

Macron en sait quelque chose avec ses gilets jaunes.

Allez-vous informer auprès des Français chers africains.

Les autres ont changé leur univers avec la politique, faites simplement autant.

Faites la bonne politique

Jo Winner Saraka

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire