Football, Sports nautiques, arts martiaux, zoom sur les loisirs qui boostent l’activité de la Côte d’Ivoire

Depuis quelques années déjà, la Côte d’Ivoire s’impose comme étant un pays qui cherche à développer son offre touristique, avec succès. Ce qui fait la richesse du pays africain, c’est sans aucun doute ses sublimes paysages mais aussi les nombreuses possibilités de séjours qu’il offre, notamment du côté d’Abidjan. C’est simple, la capitale économique ivoirienne, considérée par beaucoup comme étant le carrefour culturel ouest africain, attire de plus en plus de touristes en recherche d’expériences différentes. Séjour de luxe, vacances détente ou road-trip agité, tout est possible et envisageable en Côte d’Ivoire. À ce sujet, découvrez en détail toutes les activités de loisirs qui font vibrer les locaux comme les touristes dans le pays. Du football aux sports nautiques en passant par l’essor du poker, découvrez tout ce qui fait la richesse culturelle de la Côte d’Ivoire.

Légende : Le football, une véritable religion en Côte d’Ivoire !

La Côte d’Ivoire, une terre de football avant tout
Dans toute l’Afrique, le football a une importance inégalable. Et certains joueurs professionnels le rendent bien aux supporters aux quatre coins du continent, comme l’illustrent tous les Africains vainqueurs de la ligue européenne des champions. Sans aucun doute, le loisir qui fait la renommée de la Côte d’Ivoire à travers le monde est le football. Des joueurs comme Didier Drogba, à la carrière magnifique, Yaya, Kolo Touré ou encore Laurent Pokou, considéré comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du football ivoirien mais aussi africain, ont contribué à montrer que le football se prend très au sérieux dans le pays. L’équipe nationale, surnommée l’équipe des Eléphants, anime les foules chaque année, que ce soit lors de rencontres amicales, lors de la Coupe d’Afrique des Nations ou encore lors de la Coupe du Monde de football, quand l’équipe réussit à arracher une place de qualification.
En Côte d’Ivoire comme partout ailleurs, le ballon rond permet de rassembler les foules autour d’une même passion, d’une même envie, des mêmes ambitions. Quel que soit son statut dans la société ou quelle que soit sa situation financière, chacun se laisse porter par la folie du football à chaque match, en affirmant sa fierté d’appartenir au pays et de soutenir celle qui s’impose comme étant la 5ème meilleure équipe africaine de tous les temps. Quatre ans après sa dernière victoire en CAN, la Côte d’Ivoire entend bien ajouter un nouveau trophée à son palmarès d’ici quelques semaines. Pour ce faire, il faudra dans un premier temps battre l’Afrique du Sud, le Maroc et la Namibie. Rendez-vous fin juin !

Le Taekwondo, la spécialité qui surprend
Si la Côte d’ivoire s’impose avant tout comme une terre de football, un autre sport se révèle très populaire dans le pays : le taekwondo. Il y a dix ans, on comptait environ 16 000 adeptes du taekwondo. Selon des chiffres récents, la Côte d’Ivoire compterait désormais plus de 40 000 licenciés à l’heure actuelle. Cela en fait le deuxième sport national après le football. Ce qui contribue aujourd’hui à l’essor de ce sport martial auprès des plus jeunes, c’est notamment le succès d’athlètes comme Cheick Cissé Sallah et Ruth Gbagbi, respectivement médaillés d’or et de bronze lors des Jeux Olympiques de Rio 2016. La dernière s’est ensuite imposée en tant que championne du monde en 2017 en Corée du Sud, pays du taekwondo. Mais, aussi, on notera que Daniel Cheick Bamaba, ancien ministre de l’intérieur à la tête de la fédération de taekwondo depuis 2009, a permis le lancement de nombreuses réformes visant à professionnaliser et démocratiser l’art martial.
Dans ce contexte, au-delà du taekwondo, ce sont aussi des sports comme le judo, le karaté, le kung fu, l’aïkido ou encore le ju-jitsu, la boxe thaï, la capoeira et le kravmaga qui sont aujourd’hui en plein essor, notamment parce qu’ils sont sont facilement accessibles même pour les familles qui disposent de peu de moyens financiers.


Légende : La Côte d’Ivoire dispose du plus grand casino d’Afrique de l’Ouest.

Le poker et les casinos, un essor récent
Un autre loisir en essor en Côte d’Ivoire est la pratique du poker et des autres jeux (de cartes ou non) que l’on retrouve dans les casinos. En mai 2017, le plus grand casino d’Afrique de l’Ouest a ouvert à Abidjan. Après une fermeture de près de dix ans, le casino du Sofitel hôtel Ivoire a ainsi rouvert ses portes, plus près que jamais a accueillir des joueurs de tous horizons. Baptisé le « casino Barrière éléphant d’or », il est installé sur une surface de 1 600 m² et est le premier en Afrique de l’Ouest à proposer « quatre tables de poker connectées à un jackpot progressif commun ». De quoi ravir les voyageurs qui passent leurs vacances en Côte d’Ivoire mais aussi les Ivoiriens directement, qui sont de plus en plus nombreux à savoir comment jouer au poker.
Alors certes, à l’heure actuelle, il n’existe pas de champion mondial de poker venant de Côte d’Ivoire. De même, il existe très peu d’Ivoiriens qui sont aujourd’hui capables de vivre de leur passion. Enchaîner les parties de Texas Holdem et d’Omaha Hi-Lo est avant tout un loisir, qui commence seulement maintenant à se développer dans cette zone du monde. Mais à l’heure où nombreux sont ceux qui estiment que l’Afrique est le nouvel Eldorado du poker, on se dit que cette tendance pourrait bien évoluer rapidement.

Les sports nautiques, un paradis pour les vacanciers
Enfin, impossible de parler des loisirs qui permettent de booster l’activité ivoirienne sans parler des sports nautiques qui émerveillent les touristes de passage en Côte d’Ivoire. Sensations fortes ou activités tranquilles, les hôtels et les clubs de Côte d’Ivoire proposent une offre très complète. Le fait que le sud du pays dispose de nombreux plans d’eau lagunaires permet aux voyageurs de pratiquer du ski nautique, du wakeboard, de la bouée ou encore du surf et du bodyboard, qu’ils soient débutants ou experts en matière de sports nautiques. Nombreux sont d’ailleurs les sportifs professionnels qui viennent se détendre ou s’entraîner sur les terres (ou plutôt sur la mer) ivoirienne. C’est notamment le cas de Tom Curren, grand nom du surf mondial, Pierre Carmin ou encore Philippa Roberts. En marge de cela, grâce à son réseau lagunaire unique en Afrique, la Côte d’Ivoire dispose aussi d’une offre impressionnante en matière de canoë, paddle et voile. Cela montre bien que la Côte d’Ivoire est un terrain de jeu qui a de quoi séduire les grands (comme les petits) sportifs avides d’activités nautiques tout au long de l’année… avant, pourquoi pas, de se poser à une table de poker, de regarder un match de football et de s’essayer au taekwondo !

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire