« Le coup d’Etat n’a pas eu lieu » à l’Assemblée parlementaire francophone (Soro)

Edwige FIENDE

L’ex-président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire Guillaume Soro qui a été confirmé à son poste de 1er vice-président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) au détriment de l’actuel président du parlement ivoirien Amadou Soumahoro qui réclamait ce poste, a affirmé que « le coup d’Etat n’a pas eu lieu », à l’issue d’un sommet à Rabat.

« Venus dans l’unique but de m’humilier, je repars de Rabat stoïque et conforté dans mes prérogatives de 1er Vice-président de l’APF. Le coup d’Etat n’a pas eu lieu », a écrit M. Soro sur sa page Facebook samedi, à l’issue de la 27e Assemblée régionale Afrique de l’APF.

Vendredi, le sommet a « rejeté » l’exigence la délégation de Côte d’Ivoire qui avait réclamé le poste de Premier vice-président de l’APF pour M. Soumahoro et sa candidature pour la présidence, au cours d’un huis clos qui a précédé la cérémonie de d’ouverture, selon le service communication de Guillaume Soro.

Mais des députés membres de la délégation conduite par Amadou Soumahoro ont accusé le camp Soro d’avoir « tronqué les faits » sur les réseaux sociaux.

« L’APF ne sera jamais le nid de parlementaires peu soucieux de la démocratie et de l’Etat de Droit », a estimé M. Soro avant de remercier le secrétaire général parlementaire de l’APF Jacques Krabal qui « a su courageusement faire respecter les textes ».

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “« Le coup d’Etat n’a pas eu lieu » à l’Assemblée parlementaire francophone (Soro)

  1. Score final : Soro 1 ; Cimetière 0.
    Je suis très curieux de voir la bobine que fait le Dah Sansan, ce courageux-sur-le-tard qui veut se mettre au niveau de Soro.

Laisser un commentaire