La gouvernance de Kaboré est « pire que tout ce que le Burkina a connu », accusassions de Zida

Manuella YAPI

L’ex-Premier ministre burkinabè Yacouba Isaac Zida, en exil au Canada depuis 2016, a estimé que la gouvernance du président Roch Kaboré est « pire que tout ce que le Burkina a connu jusqu’à présent » et déploré « l’échec de la réconciliation nationale », lors d’une interview publiée dans le dernier numéro de Jeune Afrique.

« La situation est terrible. La gouvernance du président Kaboré est pire que tout ce que le Burkina a connu jusqu’à présent. Outre l’échec de la réconciliation nationale, la corruption et la gabegie sont partout », a déploré M. Zida, qui dit avoir « totalement coupé les ponts » avec le premier responsable de son pays.

Soulignant que sa « critique » envers le chef de l’Etat « n’est pas personnelle », il a également dénoncé l’augmentation du train de vie de l’Etat, qui avait selon lui été « réduit sous la transition », après la chute de l’ex-président Blaise Compaoré.

L’ancien premier ministre s’est aussi prononcé sur une éventuelle participation à la prochaine élection présidentielle et un probable retour au Burkina, conditionné par son blanchiment dans une affaire de « détournements d’argent et une présumée mauvaise gestion sous la transition », pour lesquelles des « allégations mensongères » ont été portées à son encontre.

« Rien n’est décidé pour l’instant, mais, oui, je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 », a fait savoir Isaac Zida, ajoutant que l’aspiration de la « jeunesse » burkinabè à un « changement qui ne peut se faire qu’à travers un renouvellement de la classe politique (l’) amène à réfléchir », par « devoir patriotique ».

En ce qui concerne les motifs de son exil au Canada, Yacouba Isaac Zida a évoqué des « informations indiquant que (sa) liberté serait menacée » au Burkina Faso.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire