Côte d’Ivoire: Décès de Michel Rosier, pilier des francs-maçons GLCI et intime d’Hamed Bakayoko

Par Baudelaire Mieu | Jeune-Afrique

Le grand secrétaire national de la Grande Loge de Côte d’Ivoire (GLCI), la plus grande obédience maçonnique du pays, Michel Rosier, est décédé le 15 juin en France.

Cet ancien commissaire de police français était un pilier de l’institution. Il avait notamment servi le grand maître actuel, Hamed Bakayoko, le ministre de la Défense.

Les « frères de lumière » de la Grande Loge de Côte d’Ivoire (GLCI) n’apercevront plus lors de leurs travaux dans le temple de Marcory Zone 4, au sud d’Abidjan, la silhouette imposante de Michel Rosier, l’inamovible grand secrétaire national, décédé le samedi 15 juin à Nice, dans le sud de la France. Selon des sources proches de la GLCI, Michel Rosier, qui ne pourra pas célébrer ses 71 ans en août prochain, souffrait d’un cancer du pancréas décelé dans sa phase terminale.

Bien qu’attendu en France cette semaine pour un voyage officiel, le ministre de la Défense Hamed Bakayoko, actuel grand maître de la GLCI, a dû quitter précipitamment Abidjan samedi. Michel Rosier était en effet l’un des piliers de la GLCI, dont l’histoire se confond avec sa vie. Il avait servi deux grands maîtres, Clotaire Magloire Coffie et Hamed Bakayoko, de qui il était le conseiller spécial au ministère de la Défense.

« C’était l’un des proches les plus intimes du grand maître Hamed Bakayoko », a confié à Jeune Afrique un franc-maçon de la GLCI.

(…)

Son absence s’est fait sentir en avril dernier, lors de l’organisation de l’assemblée générale, le grand raout annuel des « frères de lumière » de la GLCI. Une rencontre qui a d’ailleurs connu plusieurs ratés au niveau de l’organisation, de mémoire de « frères de lumière ».

Traitement en France

(…)

La suite de l’article sur Jeune-Afrique

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire