Le nombre de cartes d’identité périmées augmentent en Côte-d’Ivoire: La population grogne

Depuis le 9 juin 2019, de nombreux Ivoiriens, dont moi, sont dans la m…

S’ils ne possèdent, comme pièce, que la Carte nationale d’identité (CNI), établie le 9 juin 2009, ils ne peuvent effectuer aucune démarche civile et administrative.

Ils seront rejoints, debut juillet, par une nouvelle vague de sans-papier.

Le Gouvernement reste silencieux sur cette situation préjudiciable dont il est entièrement responsable. Par la voix du ministre de l’Intérieur, il a promis des mesures administratives de prorogation de la validité de cette CNI périmée.

Mais, le décret se fait attendre et nous sommes paralysés.

Ferro Bally

Author: La Rédaction

2 commentaires sur “Le nombre de cartes d’identité périmées augmentent en Côte-d’Ivoire: La population grogne

  1. Au fait, la question de l’identité et des cartes établissant celle-ci n’était-elle pas le levain principal de la guerre faite à la Côte d’Ivoire de 1999 à 2011 ? Non ? Il y aurait d’autres raisons cachées ? On aimerait bien les connaître parce que ceux qui se déclaraient victimes d’un politique pensée pour les exclure sont désormais au pouvoir. Et curieusement sous leur pouvoir, on ne délivre plus de cartes d’identité ! On est dans la 4ème dimension, là !…

  2. Le tropico-nazisme dans toute sa laideur et dans ses pitoyables tentatives de manipuler l’histoire ….
    Le MPCI ( et je pense être bien placé pour en débattre ) n’a jamais fait la guerre à la Côte d’Ivoire comme malhonnêtement avancé par le facho de service mais contre le régime d’inspiration fasciste de l’ivoirito-refondation…..la nuance est de taille .que les nazillons se disent bien que s’il faut remettre cela l’an prochain ce sera fait ….personne n’acceptera d’être apatride ou citoyen de seconde zone même pour les beaux yeux du front patriotique ressuscité…..même avec un nordiste membre des instances dirigeantes ( je n’ai pas dit nom de quelqu’un…) ….allons seulement….
    Té ande

Laisser un commentaire