45e AG de l’Apf en Côte-d’Ivoire: « Soro n’a pas sa place à ces assises » (Dah Sansan député Rhdp)

En sa qualité de président délégué de la section ivoirienne de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (Apf) section Côte d’Ivoire, le député Dah Sansan était face à la presse vendredi pour informer l’opinion sur les préparatifs. La réunion d’Abidjan du 5 au 9 juillet devrait rassembler environ 400 parlementaires en provenance des 54 sections de cette organisation internationale liée à l’OIF (Organisation internationale de la francophonie).

Pour M. Dah tout est prêt pour accueillir les délégations et la Côte d’Ivoire va démontrer son savoir-faire en matière d’organisation.  »Nous voulons dire à la communauté internationale que la démocratie que prône l’Apf est ressentie en Côte d’Ivoire », soutient-il. Puis Dah Sansan de mettre en garde ceux qui n’ont pas droit à ces assises notamment Soro Guillaume qui, selon lui, n’est plus membre de la section ivoirienne et qui, de ce fait, ne peut être candidat à un quelconque poste au sein de cette instance.

 »Ce jour-là, ceux qui doivent participer aux assises se connaissent. Il n’y aura pas d’humiliation possible car chacun connaît sa place. Nous osons croire que Soro saura avoir la démarche élégante de savoir qu’il n’a pas sa place à la session qui se prépare. La position de Soro vis à vis de l’Apf est irrégulière car il n’est plus président de l’Assemblée nationale. Il perd de facto ce privilège », insiste le conférencier. Lequel dans son élan fait valoir que cette disposition est confortée par les statuts de l’Apf notamment l’article 107 qui stipule qu »’en cas d’empêchement d’un membre du bureau, la section désigne un autre ».

Étayant ses propos, il cite également le règlement de l’Assemblée nationale qui dispose que la composition de la section de l’Apf doit être le reflet de la configuration du parlement. Cette configuration, fait-il savoir, a changé depuis l’élection d’Amadou Soumahoro.

Aussi curieux que ceci peut paraître, le blocage dans la composition du bureau de l’Assemblée nationale qui a eu cours récemment vient de ce que le président Amadou Soumahoro lui-même, refusait d’appliquer la disposition selon laquelle  »le bureau doit refléter la configuration de l’Assemblée nationale ».

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “45e AG de l’Apf en Côte-d’Ivoire: « Soro n’a pas sa place à ces assises » (Dah Sansan député Rhdp)

  1. Si Soro est président de l’APF, ça fait quoi ? Ça enlève combien dans l’argent de garba de qui ? Tout ça pour un poste juste honorifique, qui ne pèse rien dans la marche du monde… Mais non, il faut l’humilier et le rabaisser jusqu’au bout, le pousser dans ses derniers retranchements !

    Voilà pourquoi une nouvelle rébellion en Côte d’Ivoire est à craindre. Non pas au terme de l’élection 2020 (quoique…), mais suite à la perte du pouvoir par le RDR qui tente vaille que vaille de se remaquiller en RHDP pour effacer toute trace de son passé scabreux et sulfureux. Pourquoi ? Parce que suite à la leçon qu’ils donnent aujourd’hui de leur gestion du pouvoir, nul doute que leurs successeurs, en ayant pris de la graine, leur appliqueront demain le même traitement. Alors donc le RDR dans l’opposition, avec comptes gelés, traque judiciaire sur des motifs farfelus avec verdicts prêt-à-porter, exclusion des postes de responsabilité administrative, bâillonnés, menacés, interdits d’apparition à la télé, etc. il ne leur restera plus qu’à reprendre le maquis. Un cycle sans fin, donc.

Laisser un commentaire