Gare routière de Daloa: Des « syndicalistes » font libérer plusieurs personnes raflées par la police

Le groupement mobile d’intervention (GMI), une unité d’élite de la police nationale, dont une section a pris ses quartiers à Daloa, fin 2018, effectue des patrouilles régulières qui ont permis de saisir, de janvier à juin 2019, des armes de divers types.

Notamment des pistolets automatiques, des armes blanches ainsi que plusieurs interpellations, a appris l’Aip de sources sécuritaires.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le groupement mobile d’intervention a procédé à des rafles systématiques de 17 personnes au niveau de la gare routière de Daloa, mais des individus se disant syndicalistes se sont opposés et ont extrait les personnes raflées du véhicule de patrouille.

La direction générale de la Police nationale a déployé des éléments du groupement mobile d’intervention dans les préfectures de police de l’intérieur du pays dans le cadre de l’exécution des missions régaliennes de lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, la fluidité de la circulation, la protection des personnes, des biens et des Institutions de la République.

(AIP)

Facebook Comments

Author: La Rédaction