Cni à 5000 FCFA en Côte-d’Ivoire: Le gouvernement promulgue en urgence la loi sans passer par son sénat

Par Connectionivoirienne

Votée le 26 juin 2019 par les députés de la majorité, la loi 2019-566 du 26 juin 2019 a été promulguée le même jour.  »Elle peut être délivrée (la CNI) aux citoyens ivoiriens âgés d’au moins 5 ans » ou encore  »la carte nationale biométrique est obligatoire pour tout ivoirien âgé d’au moins seize (16) ans » indiquent clairement deux des articles de cette nouvelle loi.

Nous avions naïvement cru dans ces mêmes colonnes que, avant de devenir loi de la République, celle-ci passerait à l’examen minutieux des sénateurs qui constituent la deuxième chambre du parlement, selon la volonté du président lui-même.

Sans attendre et alors que le président dudit sénat, Jeannot Ahoussou se réjouissait d’avoir mis en place tous les organes de cette nouvelle institution, qui devient du coup opérationnelle, le gouvernement a préféré le raccourci en promulguant immédiatement la loi. Il utilise peut-être de façon erronée la disposition selon laquelle avant la mise en place du sénat, ses missions sont dévolues à l’Assemblée nationale.

Toute chose qui sous-tend que cet empressement à promulguer une loi qui fait déjà coulé beaucoup d’encre et suscite récriminations de la part de plusieurs organisations et observateurs, cache un dessein inavoué.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire