Côte-d’Ivoire: Après la marche sur Bruxelles, Akoun explique pourquoi Gbagbo est devenu « muet » et invisible

Un des griefs entendu le weekend dernier à Bruxelles durant la première manifestation en Belgique, en dépit d’une interdiction de manifester «attribuée» à Laurent Gbagbo.

« Même en prison on voyait le président durant les audiences, maintenant qu’on nous dit qu’il est en liberté dans la région de Bruxelles chez on ne sait qui…, même une simple photo, on ne voit pas. On en a ras-le-bol de ces multiples porte-paroles qui semblent avoir leur propre agenda ».

Les organisateurs de la marche du 28 juin auraient déjà obtenu une nouvelle autorisation pour leur 2e marche dans la capitale européenne. Nous y reviendrons. (Hervé Coulibaly)

Laurent Akoun répond aux critiques

« Chers camarades, chers frères, GBAGBO, il va bien. Il n’est plus entre quatre murs. C’est par discipline, sinon là-là, je peux l’appeler, mais vous allez dire que quelqu’un imite. Donc, c’est pour ça je laisse. Sinon il parle. Il nous parle… GBAGBO, il va bien et il reçoit, comme un chef d’État, des hommes du monde. Les hommes et les femmes viennent le voir… Mais comme dans quelques jours, les lignes veulent bouger pour son retour, il y a des choses qu’il ne fait pas. C’est pour ça qu’il ne parle pas…».

Discours tenu le samedi 29 juin 2019, à Lilihio, à l’occasion de l’investiture de la fédération du FPI de cette localité, dirigée par Singnon Gbaka Daniel, dans le département de Soubré (Source: Service de communication FPI)
#Rezopanacom

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire