CAN Côte-d’Ivoire: Sous le feu des critiques, Danho Paulin accorde un sursis aux journalistes restés en Égypte

Par Connectionivoirienne

Le ministre ivoirien des sports, Danho Paulin aurait accédé à la requête des journalistes partis avec la délégation des supporters, couvrir la CAN en Égypte. L’information est de nos confrères de l’Intelligent d’Abidjan.

Les six journalistes concernés étaient supposés rentrer en Côte-d’Ivoire après le dernier match de poule contre la Namibie.
Ses journalistes selon le confrère, peuvent désormais rester en Égypte en fonction du parcours des Éléphants dans la compétition. En clair, ces journalistes pourraient rester en Égypte jusqu’à la finale si la bande à Kamara y accédait.

Le ministre avait été fortement critiqué face à son incapacité à anticiper la qualification des Éléphants pour les 8e de finales.

En effet, si les six journalistes réfractaires n’avaient pas refusé de rentrer sur Abidjan comme souhaité par le ministre au soir de la victoire contre la Namibie (1-4), la CAN se serait poursuivie sans journalistes ivoiriens.

Une partie des supporters ivoiriens présents au Caire a déjà dû regagner Abidjan malgré la qualification de la Côte-d’Ivoire pour les 8e de finales.

Liman Serge

Author: La Rédaction

3 commentaires sur “CAN Côte-d’Ivoire: Sous le feu des critiques, Danho Paulin accorde un sursis aux journalistes restés en Égypte

  1. >En clair, ces journalistes pourraient rester en Égypte jusqu’à la finale si la bande à Kamara y accédait

    Ce qu’il y a de formidable dans le rêve, c’est qu’il est GRATUIT ! Donc accessible à tous 🙂 🙂 🙂

  2. Haaaa journalistes aussi, assumez un jour votre indépendance.Vous travaillez pour des organes de presse ou audiovisuel qui en principe devraient prendre en charge cette couverture sportive.
    Je vois mal canal plus,France 2 ou Le Figaro attendre que l’état paye leur chambre d’hôtel.

    À chacun sa lorgnette !!!

Laisser un commentaire