« L’économie de la Côte-d’Ivoire se porte bien », selon Jacques Morisset de la Banque mondiale

Emma ASSEMIEN

Le Coordinateur principal à la banque mondiale, Jacques Morisset a assuré jeudi à Abidjan que « l’économie ivoirienne se porte bien », lors de la présentation du 9e rapport sur la situation économique de la Côte d’Ivoire.

Ce rapport économique part « d’abord d’un constat positif, c’est que l’économie ivoirienne continue à bien se porter avec un taux de croissance qui dépasse 7% », a assuré M. Morisset.

Selon lui, « la bonne performance économique de la Côte d’Ivoire reste attributaire de la performance du secteur agricole même si celui-ci est moins important qu’il y a quelques années ».

La Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial de Cacao dans le monde avec 40% de l’approvisionnement mondial.

A fin mars 2019, la production de cacao était à 560.303,4 tonnes.

Selon le Coordinateur principal à la banque mondiale, le rapport « met l’accent sur ce qu’il faut faire pour que la filière devienne un vecteur de croissance et de la réduction de pauvreté », car « malgré ses chiffres impressionnants, le cacao n’est pas une source de richesse pour les producteurs ».

Les solutions proposées dans le rapport qui a été remis au ministre ivoirien de l’Economie et des finances Adama Koné se résume à « se donner les moyens de la gestion de la production du cacao, augmenté la valeur ajoutée de cacao, augmenter les gains et mieux les repartir ».

« A ce jour, on a dit qu’augmenter les rendements, adopter une nouvelle technique est plus important, mais pour pouvoir financer ses programmes notre proposition est en parti d’utiliser une partie des recette de l’Etat en provenance du cacao pour financer un grand programme de relance de productivité en Côte d’Ivoire », a conclu Jacques Morisset.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Facebook Comments

Author: La Rédaction