Cacao: Le Ghana et la Côte-d’Ivoire «suspendent» la mise en œuvre du prix plancher (communiqué)

Par Connectionivoirienne

La Côte-d’Ivoire et le Ghana ont décidé de la suspension, ne serait-ce que temporairement, de leur projet commun de mise en œuvre d’un prix plancher du cacao.

Dans un communiqué conjoint du Ghana cocao Board et du Conseil café-cacao daté du 16 juillet 2019, les deux pays donnent les motifs de leur rétropédalage sur leur décision de suspension des ventes de la récolte de 2020/2021, seulement quelques semaines après l’annonce historique d’un prix plancher pour l’or brun.

Les dernières semaines selon nos informations, n’ont pas été de tout repos pour les responsables politiques ivoiriens et ghanéens, littéralement harcelés et menacés, de toute part aux niveaux économique, politique et diplomatique par les pays importateurs de cacao.

Face à cette immense pression, les responsables politiques des deux États africains ont jugé qu’il était bon de calmer les choses.

À noter que cette décision de suspension du prix plancher fait suite aux visites successives des Présidents Alassane Ouattara et Nana Akufo-Addo à l’Élysée, et aux audiences accordées par le Chef de l’État ivoirien ces dernières 48 heures aux ambassadeurs des Pays-Bas, de la Belgique et de la Suisse, en poste en Côte-d’Ivoire.

Les Pays-Bas, la Belgique et la Suisse, sont historiquement et par tradition, les plus gros «bénéficiaires» de la filière cacao depuis les temps pré-coloniaux.

Sylvie Kouamé

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire