Burida: Irène Vieira et Séry Sylvain « suspendus »

L’annonce de leurs suspensions a été faite, hier, par le ministre de la Culture et de la Francophonie lors d’une déclaration.

Le Collectif des artistes pour le changement du Burida (Cacb) peut crier victoire. Lui qui, depuis plusieurs mois, demandait la démission d’Irène Vieira, Directrice générale du Bureau ivoirien du droit d’auteur (Burida), pour mauvaise gestion. Le mercredi 17 juillet 2019, à son cabinet, sis au 22e étage de la Tour C, au Plateau, le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, a annoncé dans une déclaration, la suspension de Séry Sylvain, Président du Conseil d’Administration et d’Irène Vieira, Directrice générale.

« En raison des tensions persistantes au Bureau ivoirien du droit d’auteur qui mettent en péril la vie de la société, et suite à l’audit commandité par l’Inspection générale d’Etat, qui met en évidence de nombreuses faiblesses dans la gouvernance de la maison, le ministre de la Culture et de la Francophonie, en accord avec le gouvernement, prend les mesures conservatoires suivantes : M. Séry Sylvain et Mme Irène Assa Vieira, respectivement, Président du Conseil d’administration et Directrice générale, sont suspendus de leurs fonctions », a lu d’entrée le ministre Bandaman. Avant d’annoncer des mesures pour assurer l’intérim des deux responsables suspendus. « Le Conseil d’administration est invité à la désignation d’un nouveau président en son sein ; M. Akpatou Serges, Directeur juridique du Burida est nommé par Intérim pour gérer les affaires courantes ; les comptes du Burida sont mis sous scellés.

Le ministère de la Culture et de la Francophonie prend toutes les dispositions urgentes pour la continuité régulière de la société et invite par conséquent, les artistes et les sociétaires du Burida au calme et à la cohésion pour sauvegarder les acquis et les avancées de leur maison commune ».

Pour conclure la rencontre, le ministre Maurice Bandaman a lu un communiqué annonçant également la suspension de toute collecte de droits d’auteurs et de droits voisins. « Cette mesure de suspension sera levée une fois les nouveaux organes du Burida installés », a conclu le ministre.

SERGES N’GUESSANT
Fratmat.info

Facebook Comments

Author: La Rédaction