70% d’invendus pour les quotidiens tirés au quotidien en Côte-d’Ivoire (Ministre)

« A peine 30% » d’exemplaires des publications sont vendus au quotidien

Manuella YAPI

Le ministre ivoirien de la Communication, Sidi Touré, a affirmé jeudi à Abidjan qu’ »à peine 30% » des « moins de 120.000 exemplaires » des publications qui sont tirés au quotidien en Côte d’Ivoire sont vendus, soit 70% d’invendus, face à la presse.

« Aujourd’hui, il ne reste plus sur le marché de la consommation de l’information qu’une cinquantaine de titres, quotidiens et périodiques confondus, qui tirent en moyenne moins de 120.000 exemplaires quotidiens et en vendent à peine 30%, soit 70% d’invendus », a dit M. Touré, à une tribune dénommée « Les rendez-vous du gouvernement ».

« La presse ivoirienne est en crise depuis au moins une vingtaine d’années, (…) caractérisée par la perte de confiance du lectorat, la perte de crédibilité du journaliste, la baisse vertigineuse des ventes et la dégradation de l’image de la corporation liée au manque de professionnalisme et au non-respect de l’éthique et de la déontologie », a-t-il poursuivi, évoquant une « étude menée par l’UNESCO en 2017 ».

Le ministre a par la suite énuméré les réformes et actions du gouvernement dans le secteur de la presse dont l’aide publique de l’Etat, estimé « de façon cumulée à environ 9 milliards FCFA, dont 700 millions pour le financement des formations et des études, 6 milliards affectés aux subventions et dons, et 2,5 milliards constitutifs d’un fond de garantie des emprunts bancaires ».

En 2017 « le Conseil national de la presse (CNP) devenu Autorité nationale de la presse (ANP), a dénombré 84 parutions dont 20 quotidiens », contre « 181 titres » entre 1990 et 1995, a rappelé Sidi Touré.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “70% d’invendus pour les quotidiens tirés au quotidien en Côte-d’Ivoire (Ministre)

  1. Mr le ministre ne vous fatiguez plus à donner des conseils ou à subventionner ( avec nos impôts)ces » journaleux »incapables d’élire leur président et incompétents en matière de rendus journalistiques.
    Les 70% d’invendu on va prendre ça pour vendre « gbofloto et blissi tebile ».

    À chacun sa lorgnette !!

Laisser un commentaire