Un sapeur-pompier violenté à Abatta en Côte-d’Ivoire: Un homme écroué pour outrage à agents et violence volontaire

Cet après-midi du dimanche 28 juillet 2019, deux équipages du GSPM sont engagés sur la route d’Abatta, pour un grave accident de circulation avec victime incarcérée et inconsciente qui ne ventilait pas, ayant subit un important traumatisme crânien.
Après la désincarcération, une RCP (Respiration Cardio Pulmonaire) etait en cours lorsqu’un sapeur-pompier s’aperçoit que dans la foule une jeune fille filmait l’homme agonisant.

Il vient vers elle pour lui demander d’arrêter de filmer et de respecter l’intimité de la victime.

En ce moment un ami à cette dernière s’en prend au pompier en disant qu’ils ont le droit de faire ce qu’ils veulent et qu’on ne peut les empêcher de filmer surtout que nous ne sommes que des civils comme eux. (d’après eux).

S’en suis alors des échanges verbaux puis le jeune en question empoigne le pompier. Il est vite neutralisé et conduit à la Brigade de gendarmerie où une plainte est déposée pour: Outrage à agents des services de secours dans l’exercice de leur fonction et violence volontaire.

L’intéressé est gardé à vue et sera présenté au procureur.

Trop de cas de violence sur nos hommes sont constatés, mais que tout le monde sache que notre vocation est inébranlable mais nous n’accepterons pas d’être les bouc-emissaire de personnes en mal de sensations.

Un cas de violence a déjà été jugé au Tribunal de Yopougon en décembre 2018, où un jeune homme mécontent de la prise en charge de sa mère aux Urgences du CHU de Yopougon a agressé les médecins. Les pompiers voulant s’interposer ont été pris à partie par ce jeune qui a été arrêté par la police et conduit devant le procureur et déféré.

Après jugement, il a écopé d’une peine très légère à titre d’avertissement.

De nombreux engins ont subit la furia de certaines personnes et des pompiers blessés par des jets de pierres.

Il est tant que ces actes d’incivilité et d’incivisme s’arrête.

En tout cas nous mettrons tout en œuvre pour conduire devant les autorités compétentes tous les auteurs d’agression quels qu’ils soient, afin qu’ils répondent de leur actes.

Affaire à suivre.

Gspm Sapeurs Pompiers

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire