Justice en Côte-d’Ivoire: 1181 fonctionnaires suspendus par Gnamien Konan bientôt réintégrés ?

Des fonctionnaires suspendus de la Fonction publique, unis au sein de la Coordination des fonctionnaires interministériels de Côte d’Ivoire (COFICI), ont animé une conférence de presse ce jeudi 1er août 2019 à Cocody .

Cette conférence de presse avait pour objectif selon les organisateurs, de faire un plaidoyer auprès de leur tutelle, le ministre de la Fonction Publique, Issa Coulibaly et des autorités ivoiriennes notamment le président de la République et le Premier ministre en vue de leur réintégration urgente à la Fonction Publique,  conformément à l’arrêt no 249 du 1er octobre 2018 de la Chambre administrative de la Cour Suprême qui remet en cause l’arrêté de l’ex -Ministre de la Fonction publique Gnamien Konan qui les suspend de la Fonction publique .

‘’ Que le processus de notre réintégration à la Fonction publique se fasse vite afin d’atténuer nos souffrances ‘’, a déclaré M. Koné Abdul Zié, le secrétaire général de la coordination qui avait à ses côtés plusieurs membres de l’association.

‘’ La décision de l’ex -ministre de la Fonction publique Gnamien Konan continue de faire de nombreuses victimes dans nos rangs. Il y a eu plus de 14 morts dans nos rangs par manque d’argent pour se soigner ‘’; a-t-il poursuivi.

M. Koné a expliqué que la décision de la Cour Suprême, a été signifiée à l’actuel Ministre de la fonction publique Issa Coulibaly qui a pris en main le dossier et leur a demandé en février dernier de déposer leur dossier à l’antenne de la fonction publique en vue du règlement de la situation.

Mais malheureusement plus de 3 mois après le dépôt de leurs dossiers leur réintégration n’est pas encore effective.

’’ Sans salaire depuis des années nous avons des difficultés pour scolariser nos enfants et pour se nourrir ‘’; a  dénoncé le conférencier. Aussi; l’une de leur camarade qui avait été frappée par la même décision de suspension a déjà été réintégrée a la Fonction publique après avoir intenté une action en justice qui lui a été favorable, a expliqué M. Koné Abdul.

Ils sont au nombre de 1181 fonctionnaires interministériels qui ont été suspendus de la Fonction publique en 2014 suite à un arrêté ministériel du ministre de la Fonction publique d’alors , Gnamien Konan, alors qu’ils avaient été recrutés en 2011 par ce dernier .

A.Z

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire