Affaire vidéo arbitrage Ligue des champions africaine: La CAF déclare le Wydad Casablanca battu

Par Connectionivoirienne | Adiko Etien

La Confédération africaine de football réunie ce mercredi 7 aout au Caire, a finalement décidé d’accorder la coupe d’Afrique des clubs champions 2019 à l’Espérance de Tunis.

La finale retour de la lige africaine des champions qui opposait l’Espérance de Tunis au Wydad de Casablanca à Tunis le 31 mai, avait été interrompue prématurément à la suite d’une panne constatée de l’assistance vidéo à l’arbitrage.

À la suite d’un but qualifié de litigieux par les Marocains, ceux-ci avaient décidé de ne plus continuer le match, après le constat de la panne de l’assistance vidéo, qui était pourtant supposée fonctionner.

La Commission de discipline de la CAF vient donc de sanctionner les Marocains en leur infligeant une défaite par « forfait ». Une amende de 20 mille dollars a aussi été infligée au Wydad pour « abandon du match », indique le communiqué de la CAF.

Les Tunisiens, sans être désignés comme vainqueur officiel par la Commission de discipline, ont été condamnés à jouer leurs deux prochains matchs à domicile à huis clos «pour l’usage excessif des fumigènes et pétards». Ils ont reçu des pénalités de 50 mille dollars «pour son comportement antisportif à l’encontre du Président de la CAF».

Le 31 juillet, le Tribunal arbitral du sport (TAS) qui siège en Suisse, saisi par les deux clubs, avait rendu une «décision partielle» sur le choix de la CAF de faire rejouer le match. Le TAS avait estimé que le comité exécutif de la CAF n’était pas l’organe habilitée à faire rejouer le match et avait appelé les organes compétents » de la CAF à se prononcer sur le litige.

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire