Le Duel Bédié versus Ouattara aura-t-il lieu en 2020 ?

Ils avancent prudemment et s’observent mutuellement. Les Présidents Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié s’affronteront-ils dans les urnes en 2020 ? Même si ce n’est pas directement, chacun se prépare à cette éventualité.
Aucun d’entre eux ne veut pour l’heure se prononcer clairement sur sa candidature. Laissant tous deux entendre qu’ils sont encore bons pour le service, Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié filent droit vers un face à face en 2020. Candidat ou pas, chacun mettra les bouchées doubles afin que l’équipe qu’il soutient rafle la mise. S’ils jouent le chrono, ils laissent entrevoir que la candidature de l’un dépendra de celle de l’autre.

Face à face

Passés du duo au duel, Alassane Ouattara (77 ans) et Henri Konan Bédié (85 ans) ne verraient pas d’un mauvais oil le fait de « se mesurer » en 2020. Une hypothèse à laquelle, dans les deux camps, on se prépare. Les différends états-majors, qui disent avoir pris les dispositions pour une telle éventualité, ne se disent pas surpris.

Plusieurs cadres du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) ne cachent plus leur envie de voir Alassane Ouattara briguer un autre mandat. « Les débats se font en interne. Le concerné lui-même se prononce peu sur la question, mais ceux qui sont favorables à sa candidature sont les plus nombreux », avance un cadre de ce parti. Même s’il met sur orbite une équipe autour de lui, dont les chefs de file sont Daniel Kablan Duncan, Amadou Gon Coulibaly, Jeannot Ahoussou, Patrick Achi et Hamed Bakayoko, Ouattara se garde une marge de manoeuvre

Mais le duel face à Henri Konan Bédié, s’il a lieu en 2020, sera en quelque sorte le match reporté suite au boycott des élections de 2015. Les « fils d’Houphouët » face à face 25 ans après, c’est une belle affiche pour la présidentielle de 2020. Sauf que de plus en plus d’observateurs et d’acteurs appellent ces dinosaures, qui occupent l’espace politique ivoirien depuis 30 ans, à prendre leur retraite.

Le verrou de l’âge ?

Le Président de la République Alassane Ouattara l’a dit dans son discours du 6 août, à la veille de la célébration de l’indépendance 2019. Il n’écarte pas une probable modification de la Constitution. « Si cela est effectif et remet un verrou d’âge, ce sera un véritable coup politique. Il aura réussi à s’écarter lui-même de la course au pouvoir et à entraîner avec lui Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo. Il entrera dans l’histoire comme étant le premier Président africain à avoir modifié une Constitution pour ne pas se maintenir au pouvoir », explique Firmin Kouakou.

Pour l’heure, aucune hypothèse n’est à exclure.Source: JDA

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire