Les acteurs mondiaux du cacao « acceptent » le prix planché proposé par le Ghana et la Côte-d’Ivoire

Par Connectionivoirienne

Les parties prenantes au secteur mondial du cacao ont accepté le prix planché de 2 600 dollars la tonne, proposé par le Ghana et la Côte d’Ivoire.

L’information est du directeur général de COCOBOD, Joseph Boahen Aidoo, l’organe d’État de régulation et de commercialisation du cacao au Ghana, cités par les médias ghanéens.

La mise en œuvre de cette tarification devrait prendre effet à compter de la grande saison 2020/2021.

« De façon simplifiée, cela signifie que les producteurs de cacao gagneront plus pour leurs produits. Dans le cas du Ghana, 70% du prix sera directement reversé aux agriculteurs. »

Le directeur général de COCOBOD, Joseph Boahen Aidoo, qui a fait ces observations, a aussi déclaré que Ghana mais aussi la Côte-d’Ivoire se devraient de respecter certains critères pour éviter une menace de boycott de leurs produits par l’UE.

Ces demandes comprennent l’élimination totale du travail des enfants dans la production du cacao, l’arrêt de l’exploitation des forêts classées ou réserves et l’utilisation de produits chimiques nocifs tels que le Two-Four D dans sa production.

Avec Pulse.com.gh

Author: La Rédaction

2 commentaires sur “Les acteurs mondiaux du cacao « acceptent » le prix planché proposé par le Ghana et la Côte-d’Ivoire

  1. Déjà un bon pas.
    Félicitations aux deux pays qui ont décidé d’avancer main dans la main.
    En Côte-d’Ivoire,c’est environ 500.000 personnes adultes qui vivent de ce secteur d’activité.
    Le challenge à devoir relever est la transformation industrielle de ce produit estimé à 35% actuellement à plus de 50 % dans les 5 ans à venir.

    À chacun sa lorgnette !!

  2. Si 70 á 75% pouvait être attribué aux paysans ivoiriens ? ce qui se rapprocherait de 1000 frCFA le kilo…
    Le Ghana est « READY » á proposer(fixer) ce prix á ses pays….mais pas les EGOISTES, CORROMPUS et « voleurs » dirigeants politiques Ivoiriens.

Laisser un commentaire