L’Ethiopie reporte le lancement de son premier satellite à décembre 2019

(Agence Ecofin) – Le lancement du tout premier satellite éthiopien d’observation de la terre devrait être renvoyé à décembre par souci de prudence. D’après l’Institut éthiopien des sciences et technologies spatiales (ESSTI), ce léger report est envisagé au regard des contraintes météorologiques actuelles et de la nécessité de réaliser un travail parfait.

Au cours d’un entretien accordé à Africanews, le directeur général d’ESSTI, Solomon Belay Tessema (photo), a affirmé que « tout va selon le plan. Le montage est terminé, la station au sol est terminée et de nouveaux équipements sont en route depuis la Chine. L’assurance responsabilité civile est également couverte ».

Mais « il y aurait cependant un peu de retard à cause des précipitations à Addis-Abeba. Nous attendons toujours plus d’équipements et il est également nécessaire de configurer la station de réception. La construction est en cours, mais nous attendons de la tester. De prime abord, nous devrons peut-être reporter la date de lancement de la fin du mois de septembre, à la première semaine de décembre, pour éviter toute marge d’erreur », a-t-il ajouté.

Le satellite éthiopien d’observation de la terre, d’une masse de 70 kg, servira à la surveillance dans les secteurs de l’eau, de l’agriculture, du climat, de l’environnement et des mines. Il servira par ailleurs de support de formation des ingénieurs éthiopiens aux technologies spatiales. Selon Solomon Belay Tessema, la fabrication du satellite et la formation continue du personnel éthiopien sont financées en partie par les gouvernements éthiopien et chinois.

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire