Brouilles filière café-cacao Côte-d’Ivoire: Le président de l’Anaproci arrêté en pleine tournée à l’Ouest

Par Connectionivoirienne

Kanga Koffi, le président élu de l’Association nationale des producteurs de café cacao de Côte d’Ivoire (Anaproci) a été mis aux arrêts samedi à Bangolo alors qu’il conduisait une tournée de sensibilisation et de mobilisation des bases de son organisation. C’est une source proche de ladite organisation qui a livré l’information au moment même où le dirigeant de la filière cacao était encore détenu dans les locaux de la gendarmerie.

Selon notre source, son arrestation a été ordonnée par le Conseil Café Cacao (CCC) qui lui reproche de mener des actions de sabotage et de dénigrement suite à l’opération de recensement des producteurs lancée il y a quelques mois par la structure étatique sur fond de polémique.

Kanga Koffi était arrivé à Bangolo, samedi, à la tête d’une délégation de l’Anaproci et devait entretenir les paysans sur leur adhésion à l’Anaproci. La rencontre sera d’abord annulée par les autorités locales avant que la gendarmerie qui aurait enregistré une plainte du CCC ne mette le grappin sur M. Kanga. Les premières accusations qui lui sont notifiées sont graves : perturbation des activités, atteinte à la sureté de l’Etat.

Opacité et intrigues politiques

L’arrestation de M. Kanga, si l’on se réfère à un passé récent pourrait avoir des implications politiques. La gestion opaque de la filière café cacao par le CCC qu’il critique souvent y serait également pour quelque chose. Une gestion dénoncée, ces derniers temps, par d’autres structures autres que l’Anaproci. Kanga Koffi est connu pour être un homme de poigne qui n’a pas sa langue dans sa poche quand il s’agit de s’élever contre les maux et l’inconfort des producteurs ivoiriens. Il est également réputé proche du Pdci (Bédié fut son parrain) au moment où il arrivait à la tête de la faitière fondée par le défunt Henri Amouzou, ancien dirigeant du Fdpcc, une structure née de la réforme de 2002. Un autre homme fort qui aura bataillé pour l’avènement de Kanga Koffi, Hubert Dessi, anciennement maire Pdci de Rubino a rejoint le Rhdp d’Alassane Ouattara. Ces derniers mois M. Kanga ne cessait de rouspéter contre le recensement des producteurs lancé par le CCC, estimant que cela n’est pas la prérogative de l’Etat mais des organisations de la filière. Toute chose qui finit par enrhumer ses relations avec le Dg du CCC, Yves Kouamé. En ces temps de rivalité Pdci/Rhdp, l’on peut comprendre les déboires de Kanga Koffi.

Aux dernières nouvelles, il serait encore détenu à la brigade de recherches de la gendarmerie de Bangolo où son audition se poursuit.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire