Le gouvernement ivoirien veut un taux de couverture forestière de 20% d’ici 2040

(Agence Ecofin) – La Côte d’Ivoire s’est donné pour objectif de reboiser une partie de son territoire afin d’atteindre un taux de couverture forestière de 20% d’ici 2040. Avec 11 % de son territoire recouvert par les forêts, le pays détient l’un des taux de déboisement les plus élevés du monde.

Dans les années 1960, la Côte d’Ivoire comptait 16 millions d’hectares de forêts. Une capacité qui est passée à moins de 2,5 millions d’hectares. Une déforestation causée en grande partie par l’agriculture qui y contribue à 62 % et qui est secondée par l’exploitation forestière (18 %) et l’extension des infrastructures (10 %). Avec cette nouvelle politique, les autorités espèrent doter le pays de 6 millions d’hectares de forêts à l’horizon 2040.

Pour donner le ton, les agents du ministère des Eaux et Forêts ont reboisé une partie du Centre hospitalier régional de Séguéla, sur une superficie d’environ trois hectares. « Cela entre dans le cadre de la nouvelle politique du ministère qui a pour leitmotiv la préservation, la réhabilitation et l’extension du couvert végétal », a déclaré Hubert Katchia, le directeur régional des Eaux et Forêts.

Le mécanisme de Réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation forestière (REDD+) préconise en outre, la sensibilisation des populations à la pratique de l’agroforesterie ou à l’agriculture zéro déforestation afin de réduire le rythme de disparition des forêts.

Gwladys Johnson Akinocho

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire