Education Côte-d’Ivoire: L’Unicef va construire 500 salles de classe avec les déchets plastiques

Par Connectionivoirienne

L’annonce a été faite le 22 août 2019 lors d’une rencontre d’échange entre journalistes, autorités étatiques et Unicef au siège de la représentation ivoirienne de l’organisation internationale, à Cocody.

L’Unicef va contribuer à réduire le déficit de salles de classe en Côte d’Ivoire, déficit estimé à 15 mille classes au primaire, en construisant 500 classes sur le territoire national. ‘’Le café bleu’’, dénomination de cette rencontre organisée par l’Unicef avait pour thème : « Pour chaque enfant, un environnement sain ».

Plusieurs communications autour de ce thème central ont été entendues. On retiendra la présentation d’un projet de construction de classes à l’aide de briques conçues à partir des déchets plastiques. Ce projet a été développé par l’entreprise colombienne ‘’Conceptos plasticos’’ et validé par Unicef parce qu’il répondait au mieux à la vision d’environnement sain soutenue par l’organisation en charge de l’enfance.

‘’L’objectif du projet est de nettoyer les endroits où les enfants apprennent et jouent. Le deuxième volet de ce projet est d’offrir des salles de classe aux enfants plus rapidement. On sait qu’en Côte d’Ivoire, il y a un manque de 15 mille classes et il faut que les enfants aient accès à l’école. Et ces briques faites à partir de matériaux recyclés nous permettent de construire plus rapidement. C’est un matériau résistant aux flammes mais aussi au climat ivoirien. Le troisième volet consiste à combattre la pauvreté parce qu’on peut mettre tous les outils en place mais si les familles n’ont pas l’argent pour envoyer leurs enfants à l’école et de manger à leur faim, tout ceci ne servira à rien. Le projet va donc permettre aux femmes d’avoir un meilleur salaire à partir de la vente de plastique par leur coopérative qu’elles vont créer », a expliqué face aux journalistes, Sophie Chavanel, chef de la communication à Unicef Côte d’Ivoire. L’innovation qui a amené le Fonds des nations unies pour l’enfance à conclure avec ‘’Conceptos Plasticos’’, ajoute Mme Chavanel, est que l’usine qui verra le jour avant la fin de l’année à Abidjan, traitera toute sorte de déchets plastiques. Les sachets, les bouteilles, les seaux, les bidons et autres objets en plastique. Ceci permettra de valoriser ces déchets. Dans les débuts, a-t-elle informé, l’usine produira pour les besoins du projet et par la suite, elle pourra vendre sa production aux particuliers qui solliciteront la technologie.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire